Brûlot contre Rezig dans un Média proche du Pouvoir : Le signe du départ….

L’Expression, le quotidien aux 6 pages de publicités publiques (ANEP) par jour, s’est fendu d’un article des plus virulent contre le ministre du Commerce, le très religieux et populiste, Kamel Rezig. Ce qui fait dire aux observateurs qu’il est tombé en disgrâce et qu’il fera sans doute partie « des débarqués » du prochain remaniement.

Ainsi, le journal dans, une langue approximative, écrit dans son édition du 21 janvier, qu' »il  a excellé dans les racontars d’estaminets et les menaces ».

Le quotidien poursuit : »Kamel Rezig a promis de «couper des têtes» pour en finir avec la crise du lait, de «sévir» contre les commerçants spéculateurs, de céder la viande à 800 DA et de maîtriser l’approvisionnement et les prix avec la réalisation des marchés de gros et des grandes surfaces. Qu’en est-il réellement en 2021? Le lait est toujours introuvable, les prix des produits de consommation flambent, le coût de la viande sera encore plus excessif cette année. Quant aux marchés de gros et aux grandes surfaces, ils ne sont encore qu’au stade de l’annonce. C’est dire que le ministre du Commerce n’a pas tenu ses promesses. Sa démarche est loin de répondre aux attentes des citoyens qui aspirent à un réel changement dans la nouvelle Algérie ».

Évoquant le bilan de celui qui est qualifié par les internautes de « bouffon Hallal », le journal écrit :

« Son secteur a présenté le bilan de l’année 2020. À lire le rapport que son département a rendu public, beaucoup de choses auraient été faites comme la mise sur pied de «quatre dispositifs pour organiser la commercialisation de plusieurs produits dont essentiellement le lait subventionné, la farine, la semoule» ou encore le contrôle de suivi quotidien de la disponibilité des produits et des prix, la délivrance des registres du commerce électroniques, élargissement de la nomenclature des codes d’activités et…et…Résultat des courses: le citoyen achète sa courgette à 230 DA, sa sardine à 1200 DA et ses pâtes à 86 DA le paquet de 250 grs! Pour le lait, c’est une autre histoire. Même le lève-tôt ne réussit toujours pas à se procurer cette denrée rare! Et c’est là le seul bilan qui importe pour le citoyen! ».

Article intégral : L’Expression du 21 janvier 2021.

Sur le net

« La photo qui a bouleversé et paniqué les forces de l’OTAN, de l’UE, de la Chine, de la Russie, d’Israël, de l’Iran, de l’UA, des pays membres de l’Union de la coopération du moyens orient, de daesh et ses dérivés…« 

Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :