00h10, Les dernières paroles des 7 accusés… Des larmes, des regrets à la Cour d’Alger

Le procès dans l’affaire de montage automobile et de financement de la campagne pour le cinquième mandat a pris fin, hier dimanche 18 janvier, à la cour d’Alger avec les derniers mots des accusés, une semaine après son ouverture. À minuit et 10 minutes, les plaidoiries prennent fin. La juge donne alors la parole aux accusés pour dire leurs derniers mots.

Synthèse, Le Soir d’Algérie, Le 18 janvier 2021.

Ahmed Ouyahia : 

« J’ai donné toutes les justifications concernant les décisions administratives que j’ai prises dans le cadre de l’activité de montage automobile, ainsi que l’origine de l’argent dans mon compte pour lequel je suis poursuivi pour corruption. J’ai servi mon pays pendant 43 ans dont 12 ans en qualité de Premier ministre. Il y a eu des erreurs sans doute, mais j’ai servi mon pays avec sincérité, intégrité et loyauté. Aujourd’hui, j’ai 69 ans, je suis en prison et balladé d’un procès à un autre alors que je n’ai commis aucun délit ou crime. Je demande à être innocenté. »

Abdelmalek Sellal : 

« Je suis vraiment très ému. Depuis le 12 décembre 2019, j’interroge ma mémoire et ma conscience : qu’est-ce que j’ai fait ? Si c’est justifié, j’accepte de rester 30 ans en prison, je m’étais sacrifié pour le pays et je continue à le faire sans problème, j’ai des secrets d’État… Mais, Mme la présidente, je n’ai trouvé aucune accusation qui me concerne. Je n’ai pas géré les affaires des gens, j’ai géré les affaires de l’État. Je vous demande de me rendre justice, je n’ai pas trahi et ma conscience est tranquille. Vous ne pouvez pas imaginer ma fatigue. »

Youcef Yousfi : 

« C’est la neuvième fois que je passe devant la justice pour répondre à propos de décisions techniques. Ce sont des décisions administratives octroyées aux opérateurs dans le cadre de la loi. Elles ne donnent pas d’avantages et n’ouvrent la porte à aucun privilège. L’expertise était orientée et contenait des erreurs. On peut se poser la question si ces accusations ont convaincu. L’actuel Premier ministre a donné une instruction le 10 février 2020 afin d’utiliser ces décisions bien que leur validité ait expiré. Je ne pense pas qu’il était convaincu que ces décisions étaient illégales. Le juge instructeur m’a dit que personne ne doute de votre intégrité mais, Allah ghaleb, ce sont les circonstances qui ont fait que vous soyez ici. Je plaide l’innocence.»

Mahdjoub Bedda : 

« Mme la présidente, durant la courte période que j’ai passée à la tête du ministère de l’Industrie, j’ai travaillé avec loyauté et intégrité. Je rejette toutes les accusations et je vous demande de prononcer mon innocence et de me réhabiliter. J’ai grande confiance en votre cour et en la justice de mon pays. »

Ali Haddad : 

« Je plaide l’innocence totale car je n’ai pas financé la campagne électorale, ne serait-ce qu’avec un seul dinar. Je n’ai demandé à personne de le faire et ceux qui l’ont fait, je ne les connais pas. J’ai grande confiance en vous « 

Mazouz Ahmed : 

« J’ai travaillé en Algérie, toutes mes usines sont en Algérie, j’ai fait travailler les Algériens. Je demande l’acquittement.»

Mohamed Baïri :

« La prison m’a beaucoup impacté. Elle a détruit ma vie, mes entreprises et ma famille. Mes enfants ne vont pas à l’école car les élèves leur disent que leur père est un voleur. J’ai confiance en votre cour et en votre clémence. Je demande à ma fille d’aller à l’école, ton père n’est pas un voleur . »

Il est minuit et 33 minutes. La séance est levée et l’affaire est mise en délibéré. Rendez-vous le 28 janvier en cours.


Bilan : 600 Milliards de Dollars disparus – Un grand absent : Abdelaziz Bouteflika !


2 commentaires sur “00h10, Les dernières paroles des 7 accusés… Des larmes, des regrets à la Cour d’Alger

Ajouter un commentaire

  1. La blague !!! Tous innocents.!!! …personne ne se remet en question ni demande des excuses…c’est à cela qu’on reconnaître les escrocs …plus c’est gros plus ça passe….

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :