Lingots d’or contre Wahabisme : Des sous pour les Algériens, Une stratégie géopolitique pour les Émirs !

L’ex-premier ministre Ahmed Ouyahia qui révélait devant les magistrats de la cour d’Alger que lui comme plusieurs responsables algériens percevaient des lingots d’or en cadeau, offerts par des dignitaires des monarchies du Golfe, a mis à nu au yeux des peuples du monde le degré de corruption de ces pays et monarchies drapés de religiosité.

Pourtant si pour le côté algérien on évoque « de petites frappes vénales dont le seul but est de s’en mettre dans les poches, les piscines à Monaco et le ventre de leurs enfants », il en est tout autre pour les émirs Arabo-musulmans qui eux sont dans « une véritable stratégie géopolitique » !

Dans sa chroniques de ce lundi 14 janvier, le chroniqueurs Hassan Zerrouky du Soir d’Algérie écrit :

 » (…) Pour quelle contrepartie des émirs ont-ils démarché des responsables ? Pour se faire offrir des espaces dans le Sud algérien afin de se livrer à leur sport favori, la chasse à l’outarde et à la gazelle ? Bien sûr que non. La contrepartie est économique mais aussi politico-religieuse. En politique intérieure, depuis l’accession de Bouteflika en 1999, l’infléchissement est évident. Ce retour du religieux rétrograde ciblant et menaçant en toute impunité les femmes, les démocrates et progressistes, interdisant les spectacles artistiques comme on l’a vu durant l’été 2018, ce retour des figures du salafisme makhdaliste, des prêcheurs cathodiques, du charlatanisme religieux à la Belahmar, médiatisé comme jamais par des télés privées de droit étranger, et auquel l’ex-ministre des Habous Mohamed Aïssa tentait en vain de s’opposer, n’est sans doute pas sans rapport avec l’influence exercée par les monarchies du Golfe. 

Faut-il rappeler que c’est à partir des territoires de ces « amis » du Golfe que Washington, qui dispose de nombreuses bases militaires, a détruit l’Irak de Saddam ! Faut-il rappeler que ce sont ces mêmes pays qui ont été derrière la destruction de la Libye ! Et que ce sont les mêmes qui, après avoir expulsé la Syrie de Bachar de la Ligue arabe, ont poussé à la militarisation du soulèvement syrien et soutenu les groupes djihadistes syriens, des djihadistes qui, selon l’ex-ministre français des Affaires étrangères, faisaient du « bon boulot » ! À côté, les Georges Soros et des ONG de défense des droits de l’Homme, accusés à tort ou à raison de « comploter »  contre l’Algérie, c’est vraiment peu de chose ! (…) « 

Hassan Zerrouky, Le 14 janvier 2021, Chronique intégrale

Lire aussi : Quand Riyad avance et Alger recule, chroniques d’une tragédie historique ! Par Amin Zaoui

Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :