Un peuple Mouton, Hallal… A genoux devant Oqba, Hallal… Le Roi Amazigh Chachnaq, Haram !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La statue du roi Chachnaq érigée à Tizi Ouzou en l’honneur du Roi Amazigh devenu pharaon Chachnaq (Sheshonq Ier), aura fait coulé beaucoup d’encre. Insultes, procès en islamophobie et autres appels à vandaliser et brûler l’œuvre ont fait le tour du web algérien.

Pourtant, une statue représentant le peuple de DJelfa par un mouton dressée au milieu de la grande place de cette ville, n’a jamais heurté la sensibilité de ces autoproclamés gardiens de la foi et de la morale publique. « Un peuple assimilé à un mouton fait rêver le commerce de la religion », peut-on lire dans un commentaire.

Autre statue qui n’a jamais soulevé de débat, celle érigée à Biskra en l’honneur de Okba Ibn Nafi, le bourreau des terres Amazigh, qui aura déporté des dizaines de milliers de femmes algériennes vers le Califat omeyyade… 

« L’histoire interdite aux Maghrébins de moins de 18 ans !! » – Calife et femmes berbères / Par Amin Zaoui


Sur le même thème :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :