Effet du rapprochement Israël-Pays Arabes : Un Hijab anti-COVID “Made in Israël” bientôt en vente !

La chaine France Inter rapportait dans on édition du 14 décembre, que la start-up israélienne, Sonovia a créé un super-masque anti Covid-19 utilisable pendant un an.

Le « sonomasque », barrière protectrice pour la personne qui le porte et pour ceux qui l’approchent, est utilisable un an et peut être lavé 55 fois. Des nanoparticules insérées dans le tissu tuent plus de 99 % des virus et bactéries qui entrent en contact avec lui. Il est devenu le produit phare de l’entreprise, dont l’idée de départ était de « traiter des draps ou bien des blouses au niveau hospitalier », précise le directeur de recherches Aaron Garzon.

Lire aussi : Après l’adoption de la laïcité, l’ex-Etat islamique du Soudan normalise avec Israël ! « 30 ans de Charia, ça fait réfléchir… »

Bientôt un Hijab antibactérien

Shaï Herscovich, un autre responsable de la start-up, dit savoir très bien qu’un jour, grâce au vaccin, le marché du masque se tassera, mais il a déjà des idées pour la suite : « Les gens vont et viennent dans les taxis, alors voici un tapis pour voiture. Toutes les voitures seront donc antivirus et antibactériennes. »

« On peut utiliser nos produits partout : à l’hôtel, à l’hôpital, dans l’avion. Les masques, les vêtements… On veut même vendre des hijabs dans les pays arabes ! »

Et à France inter de commenter : « Même si Israël a annoncé qu’il normalisait ses relations avec plusieurs États arabes (Émirats Arabes Unis et Bahrein à la fin de l’été, Soudan à l’automne puis Maroc jeudi dernier) la fabrication de hijabs antibactériens « made in Israël » demeure un effet plutôt inattendu du coronavirus ».

Comment le « sonomasque » fonctionne…

En partenariat avec deux entreprises allemandes, la start-up a mis au point une technologie anti-bactérienne en février dernier, juste quand le coronavirus est arrivé.

« La sonication consiste à utiliser des ondes sonores qui ont la puissance d’intégrer les nanoparticules d’oxyde de zinc dans des tissus de façon plus durable. Lors du contact du virus avec les nanoparticules qui se trouvent en superficie du masque se produit une réaction chimique. Ce phénomène d’oxydation produit des trous dans la membrane lipidique de la bactérie ou du virus et provoque sa mort », raconte le directeur de recherches Aaron Garzon.


Lire aussi :


Un commentaire sur “Effet du rapprochement Israël-Pays Arabes : Un Hijab anti-COVID “Made in Israël” bientôt en vente !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :