Rapprochement Arabie Saoudite-Qatar : Salafistes, puis Ikhouanistes… Que vont devenir les Islamistes Algériens ?

Le Qatar et l’Arabie Saoudite, ainsi que cinq autres pays du Golfe, ont signé, hier mardi 5 janvier, un accord rétablissant entièrement les relations entre Doha et plusieurs de ses voisins, lors d’un sommet destiné à apaiser les tensions dans la région.  Un sommet de la réconciliation.

Les six pays arabes du Golfe ont signé un accord de « solidarité et de stabilité », a déclaré le prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, à l’ouverture du sommet annuel de ce groupement régional destiné à mettre fin à une dispute de plus de trois ans avec le Qatar. Cette annonce intervient au lendemain de l’annonce de la réouverture par Riyad de ses frontières avec le Qatar, boycotté depuis plus de trois ans par ses voisins.

« Il a été décidé aujourd’hui, grâce à la sagesse de dirigeants du Golfe et de l’Égypte, de tourner la page et de rétablir toutes les relations diplomatiques » avec le Qatar, a déclaré à la presse le prince Fayçal ben Farhane Al-Saoud.

Symbole de la paix retrouvée, l’émir du Qatar, cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani, a  été accueilli avec une embrassade du prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, sur le tarmac de l’aéroport, selon les images de la chaîne de télévision d’État saoudienne Al-Ekhbariya.

Que vont devenir les Islamistes Algériens ?

Alors qu’ils étaient entièrement dévoués au wahabo-salafisme Saoudien dans les années 90, les islamistes Algériens ont du changer leur kamis d’épaule après que les vannes des pétrodollars eussent été fermées par le prince héritiers Saoudien, BMS. Depuis quelques années, la tendance allait donc vers un tout autre mouvement islamiste « Ikhouane » (Frères Musulmans), largement financé par le Qatar et la Turquie.

« Avec ce rapprochement ce sont les vannes Qataries qui devraient en subir un coup », commente un internaute. Ne reste aux islamistes algériens que le gourou Erdogan dont le pays subit de plein fouet les effets d’une crise économique qui mine l’économie turque qui a vu s’effondrer le cours de la livre depuis le début de l’année. .

Ce qui n’augure rien de bon pour le nerf de la guerre et de la foi chez les islamistes algériens : l’argent.

Lire aussi : “Israël a le droit de vivre en paix” : Les “frères” palestiniens lâchent l’Algérie et saluent le rapprochement Israelo-Marocain…

Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :