“Elle a interdit la prière à l’école. Elle mérite la pendaison !” : Les arguments contre Benghabrit…

Rares sont les convocations de fonctionnaires, ministres ou autre oligarques qui ont détourné et dilapidé des milliards d’euros, qui auront suscité autant de commentaires haineux. Pour la génération d’Algériens actuelle, l’ex-ministre de l’éducation, Nouria Benghabrit, qui était entendue par le juge d’instruction du tribunal de Sidi Mhamed, ce mercredi 23 décembre, est juste pire que tout !

Lire aussi : Benghabrit devant le juge de Sidi Mhamed ! “Témoin ou accusée” ?

Pour cette génération d’Algériens, qui s’offusque et fantasme devant les jambes d’une fillette de 8 ans, qui considère que la jeune Chaima aurait dû porter le « hidjab » pour éviter d’être violée et brûlée vive, Benghabrit est coupable du pire crime : « elle a interdit la prière à l’école, retirer la « BASMALA » (au nom de dieu) dans les livres scolaires ou encore, elle ne parle pas suffisamment bien l’arabe et ne porte pas de hidjab… « .

Quelques commentaires :

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Lire aussi :


2 commentaires sur ““Elle a interdit la prière à l’école. Elle mérite la pendaison !” : Les arguments contre Benghabrit…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :