Émirats – Suspension de visa pour les Algériens : La Guerre El Watan-TSA, l’un confirme, l’autre infirme !

L’information portant sur la suspension de visa aux algériens par les émirats provoque une grosse guerre entre le quotidien El Watan et le site TSA qui tente de reconquérir le cœur du pouvoir en démentant la « confirmation » de suspension…

Ainsi, dans son édition de ce mardi 22 décembre, le quotidien El Watan rapporte que contrairement à ce qu’avançait le communiqué du MAE Algérien du 26 novembre dernier, « le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis, Cheikh Abdoullah Ben Zayed, a confirmé la décision de suspension des visas prise en novembre dernier par son pays à l’encontre d’une dizaine de pays arabes, africains et asiatiques ». Et l’Algérie en fait bien partie.

Et histoire d’arrondir les angles avec ses « frères » algériens, la raison invoquée écrit le quotidien est  » liée à la pandémie du coronavirus (Covid-19) ».

TSA dément en s’appuyant sur… le communiqué du MAE Algérien !

Durant cette même journée de mardi, le site TSA (sur son site Algérie-Voyage) tente maladroitement de démentir l’information avançant un argument des plus curieux : le communiqué du MAE algérien paru le 26 novembre 2020.

Ainsi, le site écrit que « Ni le ministre émirati ni l’agence officielle des Émirats arabes unis n’ont cité les noms des pays concernés par le gel des visas. La seule source de cette information reste l’agence Reuters qui a consulté un document officiel en novembre dernier et publié la liste des 13 pays concernés. L’Algérie, via le ministère des Affaires étrangères, avait démenti être concernée. Dans un communiqué publié le 26 novembre dernier, Alger avait affirmé que le document auquel se réfère Reuters est un « faux ». »

L’enjeu…

La sujet reste délicat d’autant qu’El Watan chute son sujet en reprenant la question que de nombreux algériens se  posent, notamment sur les réseaux sociaux :  Pourquoi l’Algérie n’applique pas le principe de réciprocité envers ce pays ?

Une question d’autant pertinente que face à la polémique, de nombreux observateurs ont noté que « les autorités émiratis, notamment par le biais de leur ambassade à Alger, n’ont à aucun moment démenti l’information de suspension pour les Algériens ».

Sujet à suivre…


Sur le même thème :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :