Un Haking “basic” paralyse 30 sites “.DZ” : El Watan évoque la sécurité informatique Algérienne…

Dans son édition de ce samedi 19 décembre, El Watan rapporte que prés d’une trentaine de sites internet ayant principalement l’extension «.dz», (entreprises privées, publiques, et organismes institutionnels) ont été piratés jeudi dernier.

Il s’agit, « d’une opération de piratage commise par un groupe se faisant appeler «Morocco Hack Team Neige_Ma» ». Sur l’interface de certains des sites piratés, on peut lire, en anglais, ceci :

«Piraté par Morocco Hack Team Neige_Ma : longue vie à l’empire du Maroc. Notre histoire parle pour nous. La Mauritanie et l’Algérie font partie de nous.»

 Il y a également un sigle se rapportant à l’emblème du mouvement «Moorish», une mouvance ultranationaliste, selon des informations recueillies sur la Toile, qui rêve d’un «empire» marocain.

Les sites piratés…

Parmi les sites ayant subis l’attaque :

  • L’Agence nationale pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (Alnaft),
  • L’Algérienne des autoroutes (ADA),
  • L’hôtel Mazafran,
  • Info Trafic Algérie
  • Numilog.

Ces expertises qui alertent…

S’appuyant sur plusieurs expertises, le quotidien rappelle que ce n’est pas la première fois que des sites d’entreprises ou d’institutions algériennes subissent ce genre de piratage. Le site du ministère de la Santé a été piraté, le mettant hors service pendant quelques heures, deux fois cette année, durant les mois de mai et d’octobre.

En tout état de cause, el watan indique qu’il est clair que certaines institutions ou même des entreprises doivent sécuriser davantage leurs sites, même, faut-il le préciser, de grosses entreprises internationales et des gouvernements des pays les plus puissants subissent des cyber-attaques, bien que, bien entendu, l’objectif des opérations lancées par les différents «hacktivistes» n’est pas le même.

En 2016, le cabinet d’avocats établi au Panama, Mossack Fonseca, s’est fait piraté «2,6 téraoctets de données en couvrant près de 40 ans d’enregistrements». C’est ce qui est communément appelé l’affaire «Panama papers».

Il n’y a pas, évidemment, de comparaison à faire, l’enjeu n’étant pas du tout le même. Cependant, écrit El Watan « avec la nécessité d’aller vers la «numérisation» de certains aspects de l’économie nationale, en premier lieu pour ce qui est, par exemple, du paiement en ligne, il est impératif pour l’Algérie de sécuriser davantage ses sites et autres plateformes informatiques ».

Zaïtsev se livre à Ma Revue De Presse DZ

Empruntant son nom au célèbre Sniper russe Vassili  Zaïtsev, le Haker russe Zaitsev a accordé un court entretien à Ma Revue De Presse DZ (sera diffusé prochainement). Il dit entre autres qu’il a eu vent de l’attaque. Techniquement et après avoir livré plusieurs de ses aspects, il considère cette attaque comme « basic ». (l’interview complet dans une prochaine édition).


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :