Djamila Tamazirt, Première nuit en prison : 8 chefs d’inculpation dans l’“Affaire Corso”…

A l’instar de la ministres de la Poste et des Télécom, Houda Feraoun, l’ex-ministre de l’Industrie et des Mines et ex-PDG de ERIAD, Djamila Tamazirt a également passé sa première nuit en prison (El Harrach comme sa collègue).

En effet, la Cour d’Alger a ordonné, hier mardi 8 décembre, son placement sous mandat de dépôt .

Poursuivie pour corruption, elle a été écrouée après sa comparution devant la Chambre d’accusation de la Cour d’Alger, précise Echorouk news.  

Selon la même source, elle fait l’objet de poursuites dans « L’affaire du complexe de Corso ».

Huit chefs d’inculpation ont été retenus contre elle :

  • Abus de pouvoir volontaire à l’effet d’accorder d’indus privilèges en violation des lois et réglementations,
  • Octroi d’avantages indus lors de la passation de marchés publics,
  • Dilapidation volontaire et détournement de deniers publics dans le cadre de l’exercice des fonctions,
  • Trafic d’influence,
  • Conflit d’intérêts,
  • Fausse déclaration des biens,
  • Blanchiment d’argent,
  • Revenus criminels issus de la corruption« .

Djamila Tamazirt, Benamor et le complexe Corso : Des Millions de Dollars dans le blé d’ERIAD !


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :