Procès Ould Abbes : Destinés aux bacheliers, 1200 ordinateurs offerts aux joueurs de l’EN et des fils de diplomates !

Le procès en appel de l’ex-ministre de la Solidarité nationale, Djamel Ould Abbès ouvert hier à la cour d’Alger, fait ressortir une autre affaire scabreuse.

Ainsi, dans sa synthèse parue, ce lundi 7 décembre, Le soir d’Algérie rapporte qu’en 2008, 1200 ordinateurs avaient été acquis par le ministère de la Solidarité. Ils étaient destinés aux lauréats du Bac.

Or, ils ont été distribué à tout un tas de personnes proches du sérail : Des fils de diplomates, des journalistes et même à des joueurs de football.

Interrogé sur le sujet par la juge, Ould Abbes dit assumer sa responsabilité dans cette affaire, en évoquant que les joueurs de l’équipe nationale de football en ont également bénéficié après le match d’Oum Dorman contre l’Égypte.

« Mais vous donnez l’argent à qui vous voulez comme si c’était le vôtre », lui reproche la présidente.

Ould Abbès observe un silence puis demande à boire. « Tout ce qu’on a fait était pour la paix sociale », a-t-il repris.

« Mais où est donc parti l’argent du ministère ?» insiste encore la juge, sans obtenir une réponse satisfaisante de l’accusé qui a cité, en guise de réponse, les catastrophes naturelles et d’autres actions de solidarité.

Prenant la parole, le procureur général a souligné que tous les dépassements et la manière dont l’argent a été dépensé sont consignés dans le rapport de l’Inspection générale des finances (IGF) sur la base duquel les poursuites sont engagées.

La juge demande, par la suite, à Ould Abbès de regagner sa place dans le box des accusés, avant d’entamer l’audition du second ministre de la Soldiarité, Saïd Barkat, condamné en première instance à 4 ans de prison ferme….

A suivre…


Sur le même thème :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :