“Il avait 4 Associations. 1 850 Milliards disparus” : Ould Abbes s’explique…

Dans son édition de ce lundi 7 décembre, Le Soir d’Algérie rapporte la synthèse du premier jour du procès en appel de l’ex-ministre de la Solidarité nationale et SG du FLN, Djamel Ould Abbès qui s’est ouvert hier dimanche 6 décembre, en fin de journée, à la cour d’Alger.

D’emblée, Djamel Ould Abbes lancera : « Je ne sais pas pourquoi je suis ici. »

La Juge : « Vous étiez ministre de la Solidarité nationale et vous avez donné des sommes faramineuses aux associations que vous avez présidées. En plus, ces associations ne sont composées que de deux à trois membres ».

Ould Abbes : « Les aides sont accordées à toutes les associations conformément à la loi. Tout ce que nous avons fait était pour préserver la paix sociale ».

La Juge : « Mais vos associations étaient devenues comme des banques. On y dépose l’argent puis on le dépense et il n’y avait aucune comptabilité ».

A cette question, le quotidien écrit : « Djamel Ould Abbès, perturbé, hésite avant de se lancer dans des explications qui survolent la question ».

1 850 milliards de centimes  disparus !

Enfin, La même source indique qu’au tribunal de Sidi-M’hamed, pour rappel, la partie civile avait fait état d’un montant dépassant les 1 850 milliards de centimes, dont ont bénéficié 4 associations présidées par l’ancien ministre de la Solidarité.

Rappelons enfin que Ould Abbès, avait été condamné en première instance à 8 ans de prison ferme.


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :