“Il est resté en Algérie durant les années 90” : Mgr Henri Teissier rejoint son Berger à 91 ans…

Figure tutélaire de l’Eglise catholique d’Algérie, l’ancien archevêque d’Alger, monseigneur Henri Teissier, est décédé, ce mardi, à l’âge de 91 ans,  à Lyon en France. 

Issue d’une famille européenne installée en Algérie vers 1850, Henri Teissier fut nommé, en 1972,  évêque d’Oran jusqu’au 1982,  date à laquelle il sera nommé archevêque coadjuteur du Cradinal Duval à Alger. 

Et quand le cardinal Duval se retire en 1988, il devient son successeur naturel et dirige ainsi l’église d’Algérie jusqu’à 2008.

Fortement attaché à l’Algérie, Henri Teissier est resté aux côtés de ses concitoyens Algériens durant les années noires du terrorisme, malgré les menaces qui pesaient sur lui.

Homme affable, le défunt a su contribuer fortement à instaurer un climat de tolérance et de dialogue entre les différentes communautés religieuses en Algérie.

Il était un homme d’une grande ouverture. Avec sa disparition, l’Algérie perd un de ses hommes les plus marquants, un symbole d’ouverture et de pluralité.

Liberté, Le 1er décembre 2020

Témoignage de  Mgr Paul Desfarges, Archevêque d’Alger, 1er décembre 2020


Lire aussi :



Un commentaire sur ““Il est resté en Algérie durant les années 90” : Mgr Henri Teissier rejoint son Berger à 91 ans…

Ajouter un commentaire

  1. Monseigneur Tessier… un HOMME…un vrai pas de ceux qui comme madani belhadj utilise la religion pour leur fond de commerce… très triste de cette nouvelle …que le tout Puissant lui accorde une place dans son vaste paradis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :