Alors qu’il poursuit l’Algérie, l’OAIC accorde un Marché de 13 Millions $ à Sawiris ! L’autre affaire…

La décision consistant au simple limogeage du Directeur général de l’Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC), Abderrahmane Bouchahda, suscite les commentaires les plus acerbes sur la toile.

« Outre le fait qu’aucune poursuite n’ait été déclenchée suite à l’achat de 30.000 tonnes de blé avariés Lituanien, mettant ainsi la santé de toute une population en danger dans une transaction qui sent le pot-de-vin, il a accordé un marché à Sawiris, alors que ce dernier poursuit l’Algérie en Justice », peut-on lire dans un commentaire.

« Alors qu’il est en arbitrage contre l’Algérie: Sawiris reçoit un cadeau de l’OAIC »

Cette invraisemblable affaire a été révélée par la presse courant du mois d’octobre 2020. Ainsi, dans son édition du 21 octobre, le site Bourse DZ, rapportait qu’alors qu’il a engagé une procédure d’arbitrage international contre l’État algérien, l’égyptien Naguib Sawiris  obtient quand même un important marché pour son entreprise, Orascom Construction.

Le marché, poursuit le site, qui avoisine le montant de 1.7 milliards de dinars (13 millions USD), consiste en la réalisation d’un siège administratif et d’un laboratoire national de la qualité de l’OAIC, sis a l’ex-ferme pilote « Algéroise » à Mohammadia, dans la  Wilaya d’Alger.

Le pire, ajoute la même source, « réside dans le fait qu’Orascom a obtenu le marché de l’OAIC à travers un groupement constitué avec une entreprise étatique, Inerga (filiale de Sonelgaz) ».


Sur le même thème :


Un commentaire sur “Alors qu’il poursuit l’Algérie, l’OAIC accorde un Marché de 13 Millions $ à Sawiris ! L’autre affaire…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :