“L’étoile de David” sur les murs de la Grande Mosquée d’Alger : Said Djabelkhir explique…

Tollé et vague d’hystérie frappent ces dernières heures le Web algérien après qu’une photo représentant « une étoile de David », apposée sur plusieurs façades de la Grande Mosquée d’Alger, ait fait le tour du réseau facebook.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Insultes, indignations et cris au complot sont comme à l’accoutumé au rendez-vous à travers plusieurs pages essentiellement arabophones.

Said Djabelkhir explique…

Dans une publication datée de ce vendredi 20 novembre, l’islamologue Said Djabelkhir explique ce qu’une simple petite recherche sur le net aurait suffit pour éviter, ce que certains observateurs ont qualifié de « ridicule exhibition de foi ».

Said Djabelkhir, Le 20 novembre 2020

« L’étoile à six branches (ou l’étoile de David) sur une des portes de la Grande Mosquée d’Alger. Elle est également très présente sur les murs de la mosquée Djamâa El Kebir.

Cette étoile s’appelle dans le culture populaire algérienne « KHATEM SIDNA SOULAYMANE » (la bague de Sidi Slimane). L’émir Abdelkader l’a utilisé comme sceau officiel dans sa correspondance.

Cette étoile n’est pas exclusive aux juifs comme pourrait le penser certains (même si elle a été utilisée par le mouvement sioniste comme symbole nationale sur le drapeau israélien). Il s’agit d’un très ancien symbole spirituel appartenant aux trois religions monothéistes (Judaïsme, Christianisme, Islam). En fait ce symbole leur est bien antérieur ».

Aux origines de l’étoile à six branches…

L’étoile à six branches est un symbole très ancien. Plusieurs populations l’ont choisie comme emblème à travers l’histoire humaine. On peut notamment retrouver ce symbole sur les emblèmes et drapeaux de certains pays. A titre d’exemple, l’ancien drapeau de la Palestine mandataire en 1924 était orné d’une étoile jaune à six branches.

Ancien drapeau de la Palestine

Actuellement, le drapeau reprend les couleurs panarabes, comme pour beaucoup de pays arabes.


Lire aussi :


4 commentaires sur ““L’étoile de David” sur les murs de la Grande Mosquée d’Alger : Said Djabelkhir explique…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :