“C’est la faute du Référendum” : Pr Bouzid explique la flambée du COVID-19 !

L’Algérie enregistre ces deniers jours une flambée de contaminations au COVID-19. Le nombre de nouveaux cas quotidiens ces dernières 24 heures en Algérie est de 844. Des chiffres d’autant alarmants que plusieurs professionnels évoquent l’incapacité totale du système de Santé à garantir des soins aux algériens, obligés de se rabattre sur le privée pour effectuer des tests (non remboursables par la sécurité sociale) à des prix mirobolants.

Le Professeur Farid Chaoui, gastro-entérologue dans une contribution publiée, vendredi 13 novembre, dans El Watan explique que « les moyens de l’État en matière de diagnostic et de traitement de la maladie se trouvant rapidement dépassés, les usagers ont été contraints massivement de s’adresser au secteur libéral ». Et la note est souvent salée pour une population dont le salaire est calculé sur la base d’un SIMG à 20.000 dinars – 100 euros-). Le Pr Chaoui énumère les coûts :  la PCR (15000 DA), du scanner (15000 DA) et les analyses (20000 DA) !

Pr Bouzid Diagnostique…

Revenant sur les causes de cette flambée, le professeur Kamel Bouzid, chef du service oncologie du centre Pierre et Marie Curie du CHU Mustapha, n’y est pas allé avec le dos de la cuillère, imputant cette flambée de la pandémie à la campagne du Référendum du 1er novembre.


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :