Pr Hassina Mouri – Médias Algériens : Applaudie le 2 novembre, boudée le 7 novembre .. En cause : sa robe !

Le 2 novembre, les médias algériens annonçaient en grande pompe que « le professeur algérien Hassina Mouri a été élue première femme africaine vice-présidente de l’Union internationale des sciences géologiques (IUGS) (une des plus grandes organisations scientifique au monde représentant plus d’un million de géoscientifiques), pour la période 2020-2024… »

L’agence officielle APS titrait sa dépêche : « L’Algérienne Hassina Mouri, première femme africaine élue vice-présidente de l’IUGS » et produisait une photo d’elle en robe « Fergani »  typique de la période « andalou musulmane », qui a fini par être la tenue symbolisant la femme de l’est du pays.

Dépêche APS du 2 novembre 2020

Durant les premiers jours de cette annonce plusieurs chaînes de télévisions, sites et journaux en ont fait des portraits et autres commentaires élogieux.

5 jours plus tard…

Puis est arrivé le 7 novembre. Et depuis plus rien. Ni commentaire, ni image.

Selon plusieurs observateurs, l’explication est une intervention sur la chaîne d’information continue sud-africaine eCNA. Et ce qui a semble-t-il déplu aux idéologues politico-médiatiques algériens, n’est autre que sa robe typique de sa région natale : la Kabylie.

Une robe un peu trop algérienne, un peu trop africaine, un peu trop méditerranéenne, et pas assez orientale.

Bio-express…

Hassina Mouri née à Sidi Hadj Hassaine dans la commune de Chemini (Béjaia) a étudié et travaillé dans différentes institutions sur trois continents (Afrique, Europe et Amérique). Elle est de nationalité Algéro-Sud Africaine.

Avant de rejoindre l’IUGS, son nom est associé à l’Université de Paris, le Musée d’Histoire Naturelle de Paris, l’Université de Helsinki, la commission géologique de Finlande, le Musée d’Histoire Naturelle de Suède, l’Université de Minnesota et l’Université de Pretoria.

Elle a développé un intérêt pour la géologie médicale depuis 2013 avec un accent sur les questions liées aux contient africain, a présenté ses travaux lors de plusieurs conférences internationales et publié dans plusieurs revues internationales.

Professeur et hirakiste…

Dans cette séquence, le professeur Hassina Mouri se balade à travers les rues de Johannesburg arborant un drapeau algérien et faisant état de son désaccord avec le 5e mandat de Bouteflika (2019).


Lire aussi :


2 commentaires sur “Pr Hassina Mouri – Médias Algériens : Applaudie le 2 novembre, boudée le 7 novembre .. En cause : sa robe !

Ajouter un commentaire

  1. May I ask to kindly correct the info for the record, my marche was against the 5th mandate in 2019 and not the 4th in 2014. Kindly correct this info. I thank you

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :