“Grande pagaille à Djamaâ El-Djazaïr” : L’incroyable décision populiste en pleine explosion de la COVID-19 !

Après la gouvernance par les vannes et les blagues, voici venu le temps de la gouvernance par la religiosité… Et il semble que ça marche !

Dans son Radar intitulé « Grande pagaille à Djamaâ El-Djazaïr »,  de ce samedi 7 novembre, Liberté rapporte ce que les chaînes de télévision publiques comme privées n’ont pas filmé de la première prière de vendredi depuis 7 mois, qui s’est déroulée hier vendredi 6 novembre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ainsi, le quotidien écrit que « Djamaâ El-Djazaïr » (La grande Mosquée d’Alger), a été le théâtre d’un véritable mouvement de foule à l’entrée comme à la sortie. « En effet, bien avant l’appel à la prière, et au moment où des agents postés au portail principal contrôlaient la température des fidèles pour éviter la contamination par le Covid-19, des centaines de personnes se sont regroupées, faisant fi des mesures barrières ».

Et de poursuivre : « Certains parents étaient même accompagnés de leurs enfants, alors que ces derniers sont interdits d’accès dans les grandes surfaces. Pis encore, à la fin de la prière, des automobilistes ayant garé sur la route ont bloqué ceux voulant sortir du parking qui peut contenir des centaines de véhicules, créant ainsi l’anarchie. Les automobilistes qui ont subi des désagréments ont donné lieu à des disputes sous le regard des fidèles obligés d’intervenir pour calmer les esprits ».

“Commerce dangereux, Marchandise rentable” : Quand Amin Zaoui parle de religion…


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :