Au lieu de limoger son subordonné, Djerad préfère soutenir l’enseignante ! L’incroyable premier ministre…

Rocambolesque situation au sommet de l’État. Sous d’autres cieux, un responsable qui constate le manquement grave d’un subordonné nommé par décret,  le vire par décret. Simple.

Sauf qu’en Algérie, au lieu de sévir contre le manquement du wali d’Oran pour sa conduite pour le moins ordurière devant un professeur, le premier ministre préfère faire un tweet dans lequel il se dit soutenir la victime.  Un soutien en lieu et place d’une décision et partant d’un message !

 Ainsi, le premier ministre écrit dans son tweet :  

« Je refuse catégoriquement l’humiliation d’un enseignant, qui défend l’avenir de nos enfants. Recevez mes remerciements et ma reconnaissance Madame Sidia Merabet de l’école Benzerdjeb pour avoir dénoncé les anciennes pratiques. Il sera procédé au renouvellement du vieux mobilier des écoles au niveau national ».

Au final, en termes de laxisme envers les responsables voyous, l’ancien Système n’a absolument pas à rougir.

Une autre occasion ratée pour le premier ministre d’imposer son autorité et la marque de cette « nouvelle algérie » qu’il veut incarner et qu’il chante à longueur de communiqué.

Affaire du fonctionnaire Messaoud : La SATEF demande le limogeage du wali d’Oran !


Un commentaire sur “Au lieu de limoger son subordonné, Djerad préfère soutenir l’enseignante ! L’incroyable premier ministre…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :