Affaire du fonctionnaire Messaoud : La SATEF demande le limogeage du wali d’Oran !

La rentrée scolaire en Algérie, qui s’est déroulée hier mercredi 21 octobre, a été marquée par une grosse polémique, après l’incroyable « comportement de voyou » auquel s’est adonné le premier responsable de la ville d’Iran, le wali, envers une enseignante qui lui exposait les problèmes auxquels l’établissement dans lequel elle travaille est confronté.

Dans son édition de ce jeudi 21 octobre, TSA rapporte que le SG du Syndicat autonome des travailleurs de l’éducation et de la formation (Satef), Boualem Amoura, apporte son « soutien » à l’enseignante de l’école Benzerdjeb d’Oran et « condamne le comportement du wali d’Oran et demande au président de la République de le relever de ses fonctions »

« Au Satef, on se demande ce que faisait ce wali pendant tout le confinement pour veiller à la propreté et la disponibilité de tous les moyens avant la rentrée qui était déjà prévue pour le 4 octobre passé ? », s’interroge M. Amoura.

Le syndicaliste précise que l’école de Benzerdjeb n’est pas un cas isolé en Algérie. « Les écoles sont 89 % dans le même état », atteste-t-il. Pour le SG du Satef, l’état des écoles prouve que « les responsables n’ont pas donné d’importance au savoir ».


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :