Zoukh devant le juge de Tipaza : Découvrez tout ce qu’a accordé le Wali aux Hamel ! “Terrains, logements, Commerces…”

L’ex-wali Abdelkader Zoukh comparaîtra demain mardi 20 octobre devant le tribunal de Tipasa où il sera jugé, en qualité d’inculpé, dans l’affaire d’octroi d’avantages à Abdelghani Hamel et sa famille.

Dans son édition de ce lundi 19 octobre Le Soir d’Algérie revient sur les éléments contenus dans le rapport d’enquête portant sur cette incroyable affaire…

Chahinez Hamel…

Le quotidien écrit d’emblée que ce qu’il faut savoir est que durant les auditions dont il a fait l’objet, Zoukh a tenu des propos contradictoires sur la manière dont s’est déroulé l’octroi d’un terrain à la fille de l’ancien patron de la DGSN. Dans une première version, ce dernier a reconnu que Hamel l’avait contacté en 2014 pour lui dire que sa fille Chahinez avait un projet d’investissement à Bab Ezzouar et qu’il l’avait orienté aux services compétents de la Wilaya. Chahinez Hamel dépose à cette période un dossier dans lequel elle demande un terrain de 7 182 mètres carrés.

L’ancien wali d’Alger se rétracte, cependant, durant les autres auditions, en soutenant que le dépôt de dossier avait suivi un cheminement ordinaire.

Face aux enquêteurs, il affirme également ignorer tout de l’affaire qui a conduit à l’octroi d’un logement social, à Chahinez toujours, et des raisons pour lesquelles cette dernière a été exemptée du paiement des frais d’acquisition de cette habitation et qui s’élevaient à seulement 70 000 DA.

L’enquête menée établit que la fille Hamel avait bénéficié, à la même époque, d’un logement formule participatif (LSP). Le plus étrange dans tout cela, remarquent les enquêteurs, est que les logements de différentes formules, social et participatif, ont été obtenus au cours du même mois, avril, de l’année 2014.

Dans les mois qui suivent, Chahinez, qui se trouve alors à la tête de la société Eurly Easy construction, parvient à bénéficier de quatre terrains à Bab Ezzouar pour les besoins d’un projet d’édification d’un hôtel et d’une tour commerciale. Durant l’enquête, le responsable de l’agence Agerfa fait savoir que Zoukh l’avait, à ce moment-là, contacté pour lui demander de ne pas entamer de poursuites à l’encontre de la fille Hamel qui ne s’était pas acquittée des frais inhérents à ce projet. Ces derniers s’élevaient alors à 26 259 552 DA et 149 346 830 77 DA.

Lire aussi : Un terrain de 28.000 M2, 3 logements et… chômeuse ! : Chahinez Hamel s’explique…

Chafik Hamel…

Dans ses propos, Zoukh contredit également les déclarations de l’ancien directeur de l’OPGI, Rhamia Mohamed, qui, lui, affirmait que Zoukh l’avait contacté pour l’octroi d’un logement social à Chafik Hamel à Mohammadia, et nie toute implication dans l’octroi d’un logement à Hydra.

Dans l’affaire Hamel, Zoukh comparaîtra avec des témoins à charge, parmi lesquels se trouve l’ancien directeur de l’OPGI de Hussein-Dey, qui affirme que l’ancien wali est intervenu à son niveau à plusieurs reprises en faveur des enfants de Hamel et d’autres responsables également pour l’acquisition de logements sociaux.

Lire aussi : Affaire des 14.000 M2 accordés à Chafik Hamel : Bedoui risque l’inculpation !

Laânani Salima épouse Hamel…

Le Wali comparaîtra également avec d’autres témoins qui devront s’exprimer au sujet d’un autre fait retenu contre l’ancien wali d’Alger, à savoir l’octroi, dans des conditions illégales, de neuf locaux commerciaux à l’épouse de Abdelghani Hamel. Les commerces en question se situaient dans le quartier où sa fille a bénéficié d’un logement social. Contrairement aux autres commerçants qui avaient versé 120 000 DA le mètre carré, Laânani Salima s’était vu réduire le prix d’achat à 22 000 DA le mètre carré.

Lire aussi : Quand Madame “La Générale Salima Hamel” bénéficiait de neuf locaux en une journée ! Scandale à l’OPGI de H.Dey…

Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :