2eme affaire retenue contre Zoukh : Liste des 15 biens immobiliers accordés à Tahkout… Un pas à El Harrach

Avec le procès Hamel programmé pour demain mardi 20 octobre dans lequel doit comparaitre en qualité d’inculpé, l’ex-walli d’Alger, Abdelkader Zoukh, ce dernier doit également comparaitre une semaine plus tard (27 octobre) dans un autre procés, celui de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout.

Dans son édition de ce lundi 19 octobre, Le Soir d’Algérie a dressé la liste de pas moins de 15 biens immobiliers accordés par l’ex-wali d’Alger à Mahieddine Tahout.

Y figurent : sept terrains de superficies importantes octroyés aux différentes sociétés de l’homme d’affaires :

  • 25 129 mètres carrés à la CIMA Motors,
  • 14 179 mètres carrés à la SARL Transport,
  • 16 408 mètres carrés et 4 101 mètres carrés pour deux autres entreprises spécialisées dans le transport.

L’enquête révèle que les faits se sont déroulés en 2016, une époque à laquelle Zoukh se trouvait également responsable de la Commission de wilaya chargée des projets d’investissements.

L’enquête révèle aussi que Tahkout a également pu bénéficier d’une manière irrégulière de deux autres terrains, l’un de 6 644 mètres carrés, pour un projet d’édification d’un hôtel, et l’autre de 93 266 mètres carrés pour les besoins d’un autre projet touristique.

Elle révèle également que Abdelkader Zoukh est intervenu, en 2018, auprès du ministre de l’Intérieur afin d’obtenir son accord dans cette démarche. Tahkout a aussi pu bénéficier de la même manière d’un rabais important dans la valeur des redevances pour l’obtention de ces terrains. Les redevances estimées à 37 305 600 DA pour deux des sept parcelles de terrains accordées ont été réduites à 23 981 596 DA.

L’enquête évoque des pertes énormes pour le Trésor public, auxquelles s’ajoutent des retards considérables enregistrés dans le paiement des dus et aboutit à la conclusion que les projets de Tahkout n’avaient aucune relation avec l’investissement, d’où l’irrégularité flagrante, car ces terrains ont été octroyés par la commission de la wilaya d’Alger chargée des dossiers de l’investissement.

Le marché du transport, l’autre Business…

Il a pu, par ailleurs, grâce à l’intervention de Zoukh auprès de Abdelghani Zaâlane, l’ancien ministre des Transports et des Travaux publics, arracher un marché de location de bus chargés du transport estudiantin pour une valeur de 6 313 345 000 DA. Cette affaire avait d’ailleurs fait grand bruit durant le procès en appel de l’homme d’affaires.

Le directeur général de l’Etusa Alger avait, durant ce procès, affirmé au juge que Zoukh lui avait demandé de choisir les bus de Tahkout. Mohamed Benmiloud fait partie des nombreux témoins qui comparaîtront le 27 octobre prochain.

Lire aussi : Marché 200 Milliards / “Zoukh m’a ordonné de le donner à Tahkout” : Explosive révélation de l’Ex-PDG de l’ETUSA !

Sur le même thème :


Un commentaire sur “2eme affaire retenue contre Zoukh : Liste des 15 biens immobiliers accordés à Tahkout… Un pas à El Harrach

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :