Yacine Mebarki : 10 ans de prison pour avoir critiqué un “fléau social”… Qui est Abou-Ishak El Houweini ?

Dans son édition de ce samedi 10 octobre, le quotidien El Watan est revenu sur l’incroyable verdict prononcé par le tribunal de Khenchela à l’encontre de Yacine Mebarki, militant de la cause Amazigh, et connu aussi pour être un visage régulier du hirak à Khenchela.

Ainsi, le quotidien rappelle que les 10 ans de prison prononcés par le tribunal algérien de Khenchela contre cet algérien père de trois enfants portait sur une critique contre l’Egyptien Abou-Ishak El Houweini, un célèbre mufti des salafistes.

L’avocat de la défense, Me Hachem Sassi, en est convaincu, lui qui a été obligé dans sa plaidoirie de démontrer que «la pensée» d’El Houweini est davantage un fléau social et une des sources de l’extrémisme religieux qui a endeuillé l’Algérie, plutôt qu’un patrimoine qu’il est interdit de critiquer.

C’est ce qui a poussé l’avocat à souligner, sur son compte Facebook, que ce procès est idéologique.

Et au quotidien de commenter : »Les idées de l’islamiste égyptien font vraisemblablement des émules dans la localité ».

« Lorsque la recherche, le comparatisme religieux et l’exploration de la culture de l’autre devient une atteinte à l’islam, sachez que les manifestations les plus simples de la liberté sont absentes », écrit un ami de Yacine.

NDLR : Du fait des insoutenables propos colportés par ce mufti, aucune vidéo ne sera jointe à l’article. Plusieurs sont toutefois disponibles sur internet…

Yacine Mebarki : 10 ans de prison et 1 milliard d’amende pour… “athéisme” ! L’intrigant silence du Hirak…


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :