“Le document supposé détruit a été retrouvé !” : Comment “le stratège” Djemai a piégé les juges…

Un sacré stratège. C’est ce qu’on pourrait dire de l’ex-SG du FLN, Mohamed Djemaï qui retrouve sa liberté, le 30 septembre, grâce à une ruse digne des grands stratèges d’échecs !

Ainsi, pour détourner l’attention de la justice des affaires de corruptions, Djemai a tout bonnement créé une fausse affaire sur laquelle se sont concentrés tous les juges de la Cour suprême ainsi que ceux du Tribunal de Sidi Mhamed, oubliant du coup d’enquêter sur les vraies affaires d’argent qui ont permis à cette homme d’affaires d’amasser une fortune colossale et de décrocher le poste de SG du FLN, mais également de député.

Dans son édition de jeudi 1 octobre,  Le Soir d’Algérie revenait sur cette affaire digne d’un film Hitchcockien.

Le dossier diversion signé DJemai…

Ainsi, bien que son nom figure parmi les personnages très critiqués par l’opinion et surtout assimilé à la catégorie des gens ayant pu accéder au monde politique grâce à « la chkara » (argent sale), Mohamed Djemaï a usé de sa parfaite connaissance du monde judicaire algérien et des limites de ses magistrats, pour manœuvrer et orienter la Justice vers une toute autre affaire pour laquelle d’ailleurs il a été inculpé.

En septembre 2019, il est conduit en prison pour une curieuse affaire : il est officiellement soupçonné  d’avoir détruit un document officiel contenant des informations sensibles liées à la corruption qui se trouvait au niveau de l’APN.

« Jusqu’à l’heure, on ignore la teneur réelle des informations contenues dans ce dossier », écrit Le Soir d’Algérie, « mais tout le monde sait qu’aucune trace de ce dernier n’a été retrouvée au niveau de l’Assemblée.  

Plus de quatre mois passent. Et comme par magie, le document soupçonné avoir été détruit est retrouvé au niveau de l’APN (vers le mois de janvier2020) ! Le collectif de défense du prévenu affirme qu’il est intégral, «il n’en manque pas une page», déclare-t-il, ajoutant avoir saisi la chambre d’accusation.

Le dossier Djemai ayant conduit la justice vers un faux dossier, ce dernier retrouve sa liberté mercredi 30 septembre après avoir passé 1 année en détention provisoire. Il a été condamné à 2 ans de prison, dont un avec sursis, assortie d’une amende de 200 000 DA.

« Tout simplement, impeccable ! », commente un internaute.

Les révélations de la presse …

➤"Au lieu de 50 Milliards d’impôts, Mohamed Djamai a payé 5000 Dinars d’amende" : Temmar et le DG des Douanes impliqués !
Mohamed Djamai et les 3542 réfrigérateurs LG … Une Association dépose plainte !
La détention provisoire de Mohamed Djemaî prolongée : Retour sur l’incroyable affaire…
A Quelques jours de sa démission, Djemaî et les 2.4 milliards de pot de vin à des officiers de la DCSA !

Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :