“Compétences et Louisa Hanoune” : Trois raisons pour libérer le Général Toufik selon Me Ksentini…

L’avocat du Général Toufik, Me Farouk Ksentini est revenu sur les détails du recours introduit au niveau de la Cour suprême.

Dans une interview accordée au quotidien Le Soir d’Algérie parue, ce lundi 28 septembre, l’avocat estime « que l’arrêt rendu par le Tribunal Militaire de Blida pourrait être cassé, car il y a de très importants motifs pouvant induire cette cassation et même obtenir un acquittement juridique ».

Concernant les motifs de la cassation en question, l’avocat indique qu’il « y a d’abord la compétence du Tribunal Militaire de Blida. Dans cette affaire, tous les accusés n’on pas le statut de militaires. Il est donc anormal de les juger devant une juridiction militaire ».

Poursuivant, il indique qu’« il y a le fait que le lieu où s’est déroulé la fameuse réunion qui a conduit à leur arrestation, jugement et condamnation, ne relève pas du ministère de le défense, mais de la Présidence de le république. Elle a donc un caractère civil et non pas militaire ».

Et comme dernier point, Me Ksentini met en avant « les contradictions existant dans les motifs apportés au jugement des concernés». Il a tenu à préciser, dans ce sens, que « le Tribunal Militaire considère que le Général Toufik et ses coaccusés ont comploté avec Louisa Hanoune, Or, ce même Tribunal a conclu que cette dernière n’a pas comploté ».

« Je suis heureux pour elle. Et la décision de sa libération est ce qu’il fallait faire. Mais dans ce cas-là, il ne pouvait y avoir complot à sens unique. C’est inadmissible ».

Verdict prévu pour le 18 novembre prochain ».


Déclaration intégrale du Général Toufik devant le Tribunal Militaire de Blida


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :