L’islam et l’importation de verre, les deux business de Djaballah qui s’insurge contre Tamazight !

Ni le maintien de l’article 2 qui stipule que l’Etat algérien a une religion qui est l’islam, ni même les pouvoirs de monarques qu’accorde au président la nouvelle constitution ne semble déranger le religieux, importateur de verre et chef de parti politique, Abdallah Djaballah.

Dans son édition de ce mercredi 23 septembre Le Soir d’Algérie rapporte que ce dernier s’est prononcé sur cette nouvelle constitution, indiquant y voir une « menace pour les constantes », et un prélude à des crises futures, en raison a-t-il dit : « d’articles porteurs de graines de la division et de menaces sur l’identité nationale ». Il suffit de lire le préambule pour s’en rendre compte, assure Djaballah qui se demande comment on a pu faire référence à la Numidie qui n’englobait pas le Sud algérien à l’époque.

L’article 4 faisant référence à la langue amazighe suscite, ainsi, l’ire de Djaballah. Il affirme qu’aucun pays n’a fait cela, y compris ceux où cohabitent beaucoup de communautés et de langues.

« Le plus grand importateur de verre en Algérie »

Rappelons que ce chef de parti politique a été un des plus zélés défenseurs du système Bouteflika. Son allégeance au « monarque » lui a permis de se hisser au sommet d’une immense fortune, selon l’ex-député de Médéa Tahar Missoum, dit « Spécifique ».

« C’est le plus grand importateur de verre en Algérie », avait-il révélé en en octobre 2019, dans une émission de télévision. Tahar Missoum avait ajouté : « J’ai des dossiers, et je compte les remettre à la justice ».

Rappelons que dans les divers dossiers de corruption ouverts par la Justice depuis 2019, aucun ne concerne un quelconque parti politique ayant bénéficié des largesses des Bouteflika pour son allégeance au régime dont la gouvernance aura causé au peuple un préjudice de 70 Milliards de dollars, selon le dernier chiffre communiqué par Trésor Public., rapporté par le quotidien Echourouk cette semaine.


2 commentaires sur “L’islam et l’importation de verre, les deux business de Djaballah qui s’insurge contre Tamazight !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :