Nouveaux procès : 25 ministres et walis à Sidi Mhamed… La liste

25 dossiers liés à la corruption ont pris le chemin du tribunal de Sidi-M’hamed où se dérouleront désormais les instructions des ministres et walis ayant servi durant la période de Abdelaziz Bouteflika.

C’est ce que rapporte Le Soir d’Algérie dans son édition de ce dimanche 20 septembre, précisant que ce transfert a eu lieu « suite à la récente décision d’ôter aux anciens ministres et hauts responsables le privilège d’être écoutés uniquement par de hauts magistrats de la Cour suprême ».

En effet, si c’est à ce niveau qu’ont été auditionnés les deux anciens Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, ainsi que les treize autres ministres incarcérés, d’anciens hauts fonctionnaires de la présidence de la République et plusieurs anciens walis, il n’en sera pas de même pour le reste de la liste détenue par les instances judiciaires.

Lire aussi : Incroyable verdict : L’heureux Ould Abbes conserve tous ses biens… “Ailleurs, Madoff a pris 150 ans !”

Parmi les noms les plus connus, le quotidien cite :

  • Necib Hocine, ex-ministre des Ressources en eau,
  • Mohamed Hattab, ex-ministre de la Jeunesse et des Sports,
  • Temmar Abdelwahid, ex-ministre des Travaux publics et des Transports,
  • Temmar Abdelhamid, ex-ministre de l’Industrie et de la Promotion des investissements,
  • Boudjemaa Talai, ex-ministre des Travaux publics et Transports,
  • Nouri Abdelwahab, ex-ministre des Ressources en eau,
  • Bouazghi Abdelkader, plusieurs fois wali et ex-ministre de l’Agriculture,
  • Rahiel Mustapha Karim, ancien chef de cabinet de Sellal,
  • Mohamed Ghazi, ex-ministre du Travail,
  • Mohamed Bedjaoui, ex-ministre des Affaires étrangères et ancien président du Conseil constitutionnel,
  • Tamazight Djamila, ex-ministre de l’Industrie,
  • Houda Feraoun, ex-ministre des Télécommunications.

Cette liste contient également plus d’une dizaine de noms d’anciens walis, de deux anciens P-dg de Sonatrach, Meziane Mohamed et Ould Kaddour ainsi que de hauts cadres de cette société.

Lire aussi : Solidarité Nationale : Le Ministère qui compte le plus de “Hadj” a détourné 1857 Milliards !

Sidi Mhamed : Création d’un nouveau pôle spécialisé dans les affaires de corruption

Les dossiers les concernant vont être dispatchés à travers les quatorze chambres d’instruction que compte le tribunal de Sidi-M’hamed qui procéderont ensuite à la programmation des auditions.

L’opération a d’ailleurs nécessité la création d’un nouveau pôle spécialisé dans les affaires de corruption. Dans les présentes affaires, son rôle est de poursuivre le processus déjà entamé au niveau de la Cour suprême où plusieurs des ministres cités ont été déjà auditionnés une première fois.

Certaines de ces auditions ont notamment été effectuées dans le cadre de la réouverture du dossier Sonatrach II, quant aux autres, elles sont en général liées aux hommes d’affaires poursuivis pour corruption et obtention d’indus avantages.

Lire aussi : Affaire Kouninef : 68 ans requis contre Souad et ses trois frères !

Sur le même thème :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :