Mort de l’avocat du Hirak Me Zedam : Le propriétaire de la Polo se rend ! La thèse du complot s’effondre…

La cavale aura été de courte durée. Le propriétaire de la Polo Blanche qui a fauché le jeune avocat Me Tarek Zedam s’est rendu, ce mercredi 9 septembre, aux autorités.

C’est ce que rapporte le site Ennharonline, qui ajoute juste que le conducteur est âgé de 30 ans et qu’il est originaire de la même ville que le défunt avocat, Bord Bouarreridj. Il est pour l’heure entendu par les autoriéts sécuritaires, et les heures à venir nous en diront un peu plus sur les circonstances de ce drame.

Lundi noir à Bordj !

Rappelons que le  jeune  avocat , membre  actif  du  Collectif de défense des détenus d’opinion et du mouvement populaire, est décédé avant-hier soir à Bordj Bou-Arréridj après avoir été percuté par cet automobiliste, avant de prendre la fuite.

Rapportant les circonstances de cette tragédie, le quotidien Liberté indique que Tarek était en vélo quand il s’est fait fauché par une Polo qui le projette à plusieurs mettres, au niveau du rond-point, à la sortie de la ville. Bien que les secours aient tenté de le réanimer, Tarek a rendu l’âme à son arrivée aux urgences de l’hôpital Lakhdar-Bouzidi.

La thèse du complot s’effondre…

« C’est la thèse du complot développée dans la nuit de lundi à mardi, par certaines pages facebook qui s’effondre ainsi », peut-on lire dans un commentaire. En effet, du fait que Me Tarek Zedam était un des avocats bénévoles chargés de la défense des activistes politiques, plusieurs d’entre ces dernières ont évoqué « un assassinat ».

« Je suis tellement triste de ce qu’est devenu ce pays »

Selon ses  confrères, le  jeune  avocat  avait  passé  la  journée  de  lundi  au tribunal de Bordj Bou-Arréridj avec les membres du Collectif de défense des détenus d’opinion, pour assister les 4 hirakistes arrêtés vendredi. Il a plaidé la liberté pour ces quatre prévenus.

D’habitude, il animait avec le collectif un point de presse, mais cette fois-ci, “il était tellement affecté qu’il n’avait même pas fait de déclaration. Il a juste posté ce bref message sur les réseaux sociaux : « Aujourd’hui, je suis tellement triste de ce qu’est devenu ce pays. Ils utilisent la justice pour atteindre leurs opposants en politique ! »


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :