Prison d’El Harrach : Altercation Ouyahia et Hamel pour… une crème à raser !

Le quotidien des oligarques et responsables politiques de l’ère Bouteflika a bien changé depuis leur incarcération à la prison d’El Harrach.

Dans son édition de ce samedi 29 aout, Le Soir d’Algérie évoque l’ex-premier ministre, Ahmed Ouyahhia transféré mercredi 26 aout, vers la prison d’Abadla dans la wilaya de Béchar (1000 Km d’Alger).  

Le quotidien indique qu’Ouyahia ne parle à aucun des hommes avec lesquels il entretenait des divergences à l’extérieur, ne leur permettant même pas de s’approcher de ses affaires.

« Dans une scène qui a fait du bruit dans le pénitencier d’El-Harrach, Ouyahia s’est, par exemple, violemment emporté contre l’ancien patron de la DGSN, Abdelghani Hamel, qui avait osé emprunter sa crème à raser », écrit le quotidien.

Ouyahia a même fait cavalier seul lors du procès de l’automobile en rompant une décision que plusieurs des détenus ont pris de concert. Le site évoque : Ahmed Ouyahia, Abdelmalek Sellal, Youcef Yousfi, Mahdjoub Bedda et quatre hommes d’affaires, Ahmed Mazouz, Mohamed Baïri, Arbaoui et Haddad. C’était en décembre quand tout ce beau monde a  décidé d’opté pour une stratégie du silence face au juge. Mais Ouyahia en a décidé autrement, au dernier moment, contraignant le reste des inculpés à en faire de même.


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :