“Il tremblait de tout son corps !” : Après le Cancer d’Ouyahia, le Parkinson de Ghazi jette un froid sur le Tribunal de Chéraga !

Mercredi 26 août, une image particulièrement « dérangeante » rapportée par la presse a jeté un froid sur le tribunal de Chéraga, lors de l’ouverture du procès de l’affaire de «Madame Maya» et la villa 143 de Moretti.

En effet, l’ex-ministre du travail, Mohamed El Ghazi, entendu en qualité d’inculpé dans cette affaire était apparu affecté par une maladie qui le faisait trembler et handicapait fortement ses mouvements.

Assis entre El Hamel et Zaâlane, l’homme de 71 ans est apparu très affaibli, selon Le Soir d’Algérie qui évoque dans son édition de jeudi 27 aout, « un tableau dérangeant », ajoutant, «l’accusé Mohamed El Ghazi ne pouvait presque pas se mettre debout sans l’aide des policiers ».

Rappelons qu’avant cet état de santé, l’enquête a démontré que cet ex-ministre du travail avait accordé d’incroyables largesses à celle qui se faisait passé dans les hautes sphéres du pouvoir comme la fille cachée de Bouteflika, dont le procès a été reporté pour le 30 septembre.

“J’ai un cancer depuis mars 2019” : La révélation glaciale d’Ouyahia lors du procès Tahkout…


Sur le même sujet :


Un commentaire sur ““Il tremblait de tout son corps !” : Après le Cancer d’Ouyahia, le Parkinson de Ghazi jette un froid sur le Tribunal de Chéraga !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :