Juges, procureur, l’inspecteur général… Les SMS de Louh font tomber une dizaine de magistrats !

L’enquête sur les 7 lignes téléphoniques de l’ex-ministre de la Justice Tayeb Louh suit sont cours et est en passe d’être bouclée…  

C’est ce que rapporte El Watan dans son édition de dimanche 23 août qui révèle que plusieurs magistrats en fonction durant l’ère de Tayeb Louh ont été inculpés.

Le quotidien évoque un procureur général, un procureur de la République et plusieurs juges. Tous confondus «par des actes de procédure» au profit d’«oligarques» ou de «certaines personnalités proches du cercle présidentiel», écrit le quotidien.

Est également cité, l’ancien inspecteur général, Tayeb Benhachem. Ce dernier est poursuivi pour «abus de fonction», «entrave à la justice», «incitation à la partialité» et «incitation à faux en écriture officielle». Il a été placé en détention par les magistrats conseillers près la Cour suprême au mois d’octobre 2019.

Ainsi, selon El Watan, les magistrats instructeurs auraient retrouvés sur les sept lignes téléphoniques affectées à l’ex-ministre de la Justice plusieurs SMS qui attestent que des pressions ont été exercé sur de nombreux juges et procureurs. Plus d’une vingtaine ont été entendu et ont tous parlé des «instructions» qu’ils recevaient, souvent par SMS, pour «arranger» les dossiers d’hommes d’affaires connus pour leur proximité avec Saïd Bouteflika.


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :