“Il risque 20 ans de prison” : L’Affaire Louh requalifiée en “Crime” ! Les 4 graves charges retenues…

Une institution à l’organisation mafieuse. À sa tête l’ex-ministre de la Justice, Tayeb Louh entouré d’une dizaine de magistrats.

C’est ce qui ressort l’instruction et les enquêtes effectuées dans le cadre de l’affaire de l’ancien ministre de la Justice.

Selon ce que rapporte le quotidien Echourouk, dans son édition de dimanche 16 août, la découverte de sept numéros de téléphones ont fait ressortir l’ampleur des graves entraves à la justice commises par cet ex-garde des sceaux, principalement en faveur de Saïd Bouteflika, frère de l’ancien président.

Dés lors, au vu de ces éléments, le quotidien indique que le Conseiller enquêteur près la Cour suprême adécidé de requalifier l’affaire en « Crime ». L’ex-ministre de la Justice est dés lors officiellement accusé de :

  • Abus de fonction,
  • Entrave au bon fonctionnement de la justice,
  • Incitation au favoritisme,
  • Incitation à la falsification de documents officiels.

Selon l’avocat Farouk Ksentini les peines contre les accusations portées à l’encontre de Tayeb Louh peuvent aller jusqu’à 20 ans de prison, conformément à l’article 33 du code anti-corruption.

Louh et ses 7 puces font tomber une dizaine de juges et de procureurs !


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :