À J-10 du procès Kouninef : Le détail de ce qui leur est reproché…

C’est désormais officiel : Après seize mois d’incarcération, le procès des  frères Kouninef (Karim, Réda et Tarik-Noa) est programmé pour ce 19 août.

Selon la synthèse rapportée ce dimanche 9 août par Le Soir d’Algérie, de nombreux faits ont été retenus contre la fratrie.

Le quotidien énumère :

Obtention de crédits sans avoir présenté d’assurances suffisantes, opération illicite de transfert d’argent vers l’étranger, projets inachevés, obtention d’indus avantages…

L’enquête note, entre autres avantages :

  • L’octroi à SPA Nutris d’un terrain d’une superficie de 10 808 mètres carrés pour un projet de huilerie à Jijel, ainsi que trois terrains agricoles d’une superficie supérieure à 1, 8 et 16 hectares dans cette même wilaya.
  • L’octroi de la décision d’établir un passage de 45 mètres de long et 14 m, pour l’accès à ce terrain,
  • L’octroi d’un projet hydraulique avec simple consentement à Constantine,
  • L’autorisation de gérer deux mines de minéraux…

Crédits bancaires…

  • SARL KOUGC : 1 309 983 millions DA , 20 689 544 933 00 DA (sans garanties).
  • SPA Nutris : 39 018 millions de DA,
  • Spa Unihuile : 1 127 100 000 DA,
  • Mobilink : 200 819 500 DA et 3 661 000 000 DA.
  • La Sarl Ferial et Monetix : 34 997 266 900 DA.

Projets octroyés illégalement…

Parmi les projets octroyés de manière illégale, l’un retient particulièrement l’attention, il porte sur l’édification d’un raccord électrique entre El Kseur-Derguina et Jijel qui aurait dû, notent les enquêteurs, revenir à Sonelgaz. Il est aussi fait mention de l’irrégularité dans la manière avec laquelle a été passé cet accord, puisqu’il n’a pas été annoncé ni publié dans le Journal officiel.
La justice s’interroge également sur les raisons pour lesquelles 247 500 000 00 DA ont été ajoutés à la somme initiale de 1 322 798 639, 76 DA, et les raisons pour lesquelles le choix s’est porté sur les Kouninef, sachant qu’une directive de l’ANP avait interdit ce genre de travaux avec les sociétés privées dans certaines zones sensibles comme celles citées.

Les enquêteurs notent aussi que certains projets, comme celui de la huilerie, ont eu des ajouts de 1 100 000 000 DA qui ont transformé la somme totale à 1 985 077 360 DA ,sans rien changer au niveau des délais d’exécution.

Le second projet qui retient l’attention est lié à l’affaire Mobilink dans lequel est impliqué directement une certaine Houda Imen Feraoun, ex-ministre des Telecom….

Nous y reviendrons…


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :