Lecteur Francophone/Arabophone : L’incroyable différence à travers le chiffre d’Amin ZAOUI

 Amin Zaoui, Post Facebook du 6 août 2020

« Amin Zaoui : Une grande question

Pouquoi le lecteur francophone est intéressé par la littérature algérienne en arabe, une fois traduite en français (Tahar Ouettar, Abdelhamid Benhadouga, Ahlem Mostaghanemi, Rabia Djelti, Bachir Mefti, Al Habib Sayah, Samir Kacimi ..), par contre le lecteur arabophone ne lit pas la littérature algérienne d’expression française ou peu, une fois traduite en arabe( Boualem Sansal, Yasmina Khadra, Anouar Benmalek, Malika Mokaddem..) ?

À titre d’exemple : Boualem Sansal, Yasmina Khadra et Anouar Benmalek leurs romans en français sont vendus à des centaines de milliers d’exemplaires. Dans la traduction en arabe des mêmes romans les ventes ne dépassent pas les quelques dizaines. »

Algérie : 50 ans d’arabisation après …

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :