“Il a ordonné, j’ai exécuté” : Les 2 témoignages qui enfoncent Zoukh ! Un pied à El Harrach…

Le procès en appel de l’ex-DGSN, Abdelghani Hamel, s’est poursuivi avec l’audition de plusieurs cadres de l’administration locale d’Alger et de Tipasa.

Selon le quotidien El Watan qui rapporte le déroulement du procès dans son édition de ce dimanche 2 août, certains ont fait état de «pressions» exercées par l’ex-wali d’Alger Abdelkader Zoukh pour faire passer des dossiers.

OPGI : « Nous avons reçu un ordre du wali d’Alger »

Le premier responsable a ouvrir le bal est l’ex-directeur de l’OPGI  de Hussein Dey, à Alger, Mohamed Rehaimia (poursuivi pour «dilapidation de deniers public» et «abus de fonction» qu’il nie catégoriquement).

Interrogé sur le logement social (F4) accordé à Chafik Hamel, Rehaimia répond : «L’Opgi ne donne pas de logements. Nous avons reçu un ordre du wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, pour affecter un logement à Hamel. Nous n’avons fait qu’exécuter cet ordre.»

AGERFA : « Zoukh nous a demandé de ne pas inquiéter Chahinez Hamel »

Djelloul Hamrat, de l’Agerfa, ( poursuivi pour «abus de fonction», «dilapidation de deniers publics» et «octroi d’indus avantages), est appelé à la barre.

Le juge l’interroge sur le terrain de Bab Ezzouar affecté à Chahinez Hamel. «A l’époque, de nombreux investisseurs n’avaient pas payé les redevances, qui se sont accumulées pour atteindre les 2,77 milliards de dinars. Le conseil d’administration m’a demandé d’envoyer des mises en demeure.

Certains ont répondu d’autres non. Parmi ces derniers, Chahinez Hamel, qui ne s’est acquittée ni des redevances d’une valeur de 150 millions de dinars, ni du montant de la construction.»

Le juge : «Pourquoi ne lui avez-vous pas retiré la concession ?» Le prévenu : «L’ex-wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, nous a instruit de ne pas l’inquiéter. L’instruction ne la concerne pas elle uniquement, mais aussi Mahieddine Tahkout.» Le juge insiste pour connaître le détail du contenu de l’instruction du wali et le prévenu répond : «Il nous a dit de ne pas enregistrer les plaintes contre eux et de ne pas les obliger à payer ». ‘’C’est-à-dire de ne pas les inquiéter. »

A suivre…


Sur le même thème :


2 commentaires sur ““Il a ordonné, j’ai exécuté” : Les 2 témoignages qui enfoncent Zoukh ! Un pied à El Harrach…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :