Allocation touristique tout juste 100 €, 6 pays de l’UE interdits aux algériens…

Le dinar continue sa chute face à l’euro. Un euro s’échange ce mardi 28 juillet à 149,78 Dinars, portant ainsi l’allocation touristique en Algérie à tout juste 100 euros.

Pour rappel, l’allocation touristique a été fixée par l’instruction de la Banque d’Algérie d’aout 1997 à « 15.000 Dinars Algériens pour chaque année civile ». En clair : un voyageur algérien prétend à l’allocation touristique une fois par an, et se voit remettre la somme en devise en échange de 15.000 dinars.

Toutefois, comme les frontières de l’Algérie sont fermées à cause de la pandémie du Coronavirus, l’attribution de cette allocation reste suspendue au niveau des banques.

6 pays de l’EU interdits aux algériens

Suivant l’évolution de la pandémie de la Covid-19, six (6) pays européens ont décidé de retirer l’Algérie de la liste des pays « sûrs », interdisant ainsi, l’entrée des ressortissants algériens à leurs territoires.

La France : le gouvernement français a communiqué une liste des 16 pays classés « rouge », et sur laquelle figure l’Algérie. Ainsi, seuls les algériens résidents en France peuvent y entrer en présentant un test Covid-19 négatif.

L’Espagne, qui a décidé de fermer ses frontières devant les ressortissants algériens, au moins jusqu’au 31 juillet prochain, et ce à cause de l’absence de réciprocité, étant donné que les frontières algériennes restent fermées.

La Belgique, qui refuse l’accès aux ressortissants de 13 pays considérés « sûrs » par l’UE, dont l’Algérie. Le gouvernement belge considère que ces pays présentent un risque considérable pour leurs voyageurs.

L’Allemagne, étant l’un des premiers pays à interdire l’accès aux algériens, suite à une décision annoncée le 1er juillet dernier et qui se justifie par la peur de la propagation du Coronavirus.

La Hongrie, qui en a fait l’annonce le 2 juillet dernier, et qui a décidé de fermer ses frontières aux pays sélectionnés par l’Union Européenne (EU), en donnant la priorité aux intérêts sanitaires du pays.

La Finlande, qui en a fait l’annonce, samedi 25 juillet, et qui a décidé de retirer l’Algérie de la liste des pays « sûrs », car l’évolution de la pandémie en Algérie ne répond plus aux critères exigés en Finlande.


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :