Elles ridiculisent l’Islam aux yeux du Monde… L’ARAV met en garde Echourouk et Ennahar !

La série de programmes mettant scènes des images « ridiculisant l’islam » en caricaturant les musulmans aux yeux du monde, comme le notent les internautes, continue d’avoir pignon sur rue sur les chaînes satellitaires arabophonnes.

Un phénomène qui devient récurent et qui a encore une fois attiré l’attention de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV).

Lire aussi : Cours de “ROKIA” : Après l’Ecole d’Oran, évanouissement de 16 étudiantes dans un Lycée à Sétif !

Dans un communiqué rapporté, ce mercredi 22 juillet, par l’agence officielle (APS), cette dernière a informé  les chaînes Echourouk TV et Ennahar TV de dépassements enregistrés dans deux programmes télévisés.

« L’ARAV attire l’attention des chaînes Echourouk TV, dans son émission -Khat Ahmar (ligne rouge)- et Ennahar TV dans son émission -Ma waraa El Djoudrane (derrières les murs) – sur des dépassements commis dans ces deux programmes télévisés », indique le communiqué.

Concernant Echourouk TV…

Concernant la chaîne Echourouk, il s’agit du programme « Khat Ahmar » portant le thème « Zawdji houwa djanati (Mon mari est mon paradis). La scène montre une femme entièrement voilée, au discours mêlant soumission et religion, embrassant le pied de son époux devant les téléspectateurs.

Voir Vidéo : “Et si elle l’avait embrassé sur la bouche ?” : Amin Zaoui clache l’élite soumise au diktat intégriste d’Echourouk TV !

Pour l’ARAV, cet acte « ne devrait pas être diffusé publiquement sur les télévisions, car il rabaisse et dénigre la femme et montre la suprématie de l’homme dans la société ».

Selon les observateurs : » la piteuse image colportée par la mise en scène (femme entièrement voilée) et du discours religieux très marqué dans le programme, est assimilée à la religion musulmane. Ce qui n’a pas manqué de susciter des débats souvent stigmatisant envers les sociétés musulmanes, montrées comme dégradante et archaïques à  travers la toile ».

Concernant Ennahar TV…

S’agissant d’Ennahar tv, il s’agit du programme « Ma waraa el Djodrane » (derrières les murs). L’épisode a été consacrée à la fuite d’une épouse du domicile conjugal, après avoir été victime de torture et de pression psychologique de la part de son époux. Ce dernier s’est présenté à l’émission dans l’espoir de la faire revenir au foyer conjugal, en essayant de profiter de la religion pour atteindre ses objectifs.

« L’épouse s’est retrouvée ensuite sous la pression de l’Imam, de l’avocat et de l’animatrice de l’émission, et contrainte de céder à la volonté de son époux, sans prendre compte de sa souffrance et celle de ses enfants durant 19 ans de mariage », souligne l’ARAV.

Echourouk récidive !

Une nouvelle émission diffusée sur Echourouk TV hier mardi 21 juillet montre une femme voilée annoncer avoir découvert une technique traditionnelle de dépistage du COVID-19.

Cette technique consiste à sniffer une poudre noire ressemblant à la chique, connue sous le nom de « chemma ». Il suffit ainsi d’attendre que la personne éternue 3 fois pour savoir si elle est atteinte du coronavirus ou non.

Encore une fois, il ne fait pas mystère pour les internautes que c’est bien une intention de ridiculiser  l’image de la religion musulman en mettant en scène l’archaïsme de la société qu’elle produit…


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :