“Ces autorités qui s’appuient sur l’avis de… religieux !” : Des spécialistes appellent à l’annulation du sacrifice du mouton

« Après les imam-sociologues, sismologues, historiens, médecins, voilà venu le temps des imam-virologues ! Quelles compétences peut bien avoir un imam en virologie pour se prononcer sur une pandémie mondiale que même les plus grands spécialistes mondiaux ne cernent toujours pas !? Et que dire d’autorités qui s’appuient sur l’avis de religieux au lieu de spécialistes ? »

Deux questions parmi d’autres qu’on peut retrouver dans les commentaires sur le net et qui visent les hommes de religions en Algérie qui ont émis un avis favorable au sacrifice du mouton en pleine pandémie de COVID-19, et les autorités qui s’appuient sur leurs avis au lieu de celui de spécialistes !

Bref, dans son édition de ce dimanche 19 juillet, le quotidien Liberté rapporte que Le Collectif des professeurs en sciences médicales a appelé, les autorités à décréter l’annulation du sacrifice du mouton, suggérant de faire des deux jours de fête de l’Aïd el-Kebir un moment de solidarité avec le personnel soignant et de recueillement à la mémoire des victimes du Covid-19. 

“Nous pensons qu’après tous ces sacrifices, ce n’est pas le moment de baisser les bras. Le risque d’aggravation de la propagation du virus est trop grand dans ce contexte de crise sanitaire ravageuse », peut-on lire dans la déclaration de ce collectif qui a, depuis le début de la pandémie, régulièrement donné son avis sur la gestion de la crise sanitaire. “La pandémie connaît actuellement une très forte hausse des contaminations et des décès qui va en s’aggravant depuis les relâchements du Ramadhan, de l’Aïd el-Fitr et du déconfinement peut-être trop précipité.

Ce qui nous impose à tous, aujourd’hui, le respect le plus strict des mesures barrières, notamment de distanciation physique, car quels que soient les conseils que l’on pourrait prodiguer, l’achat du mouton dans des marchés collectifs, son transport à plusieurs, son sacrifice et sa consommation sont toutes des occasions qui favoriseront les fortes affluences et regroupements qui vont exacerber la situation pandémique”, estime le Collectif de professeurs en médecine, s’inquiétant, en outre, des positions qualifiées “d’inquiétantes” de certaines parties, quant au sacrifice du mouton. 


Sur le même thème :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :