Après 10 mois de détention, Moussa Benhamadi meurt du COVID-19 ! 4 Ex-ministres hospitalisés… Panique à El Harrach !

« L’ex-ministre Moussa Benhamadi est mort en prison après avoir été infecté par le virus ».

C’est ce qu’écrit sur sa page Facebook l’avocate de Ali Ghediri, Me Nabila Slimi Benhamdine, ce vendredi 18 juillet.

Une information rapportée par la presse tôt la même journée indiquait que cet ex-ministre de la poste et des télécommunications, était dans un état comateux.

« Il est atteint du Covid-19 et il est entré dans le coma il y’a quatre jours à l’hôpital Mustapha Bacha », révélait ses proches à la presse. Il était ce vendredi encore « intubé » et vivait « grâce à l’introduction d’un tube dans la trachée pour permettre sa respiration artificielle ».

Rappelons que Moussa Benhamadi est un des frères Benhamadi propriétaires de l’empire Condor Electronics. Il avait été placé en détention au niveau de la prison d’El Harrach le 18 septembre 2019 par le juge enquêteur près la Cour suprême. Ses trois frères dont Abderrahmane Benhamadi (PDG du groupe Condor) sont également placés en détention provisoire dans le même établissement.

Il s’agit du cinquième ex-ministre de l’ère Bouteflika, en détention à avoir été infectés par le COVID-19 durant ces dernières 48H.

4 Ex-ministres emprisonnés hospitalisés…  

Jeudi 16 juillet, le quotidien Liberté rapportait qu’au moins quatre ex-ministres de l’ère de Bouteflikale, en détention dans la maison d’arrêt d’El Harrach, avaient été touchés par le Covid-19.

Sont évoqués :

  • Ahmed Ouyahia,
  • Abdelmalek Sellal,
  • Amara Benyounès,
  • Youcef Yousfi.

Les quatre ont été transférés à l’hôpital Mustapha-Pacha.

Panique à la prison d’El Harrach !

La maison d’arrêt d’El Hararch est sous le coup d’une véritable panique. La même source a, en effet, rapporté que de nombreux prisonniers ont également été infectés. Ce qui a amené les autorités pénitentiaires à isoler les détenus qui étaient en contact avec ces quatre ex-ministres.

Dans son édition du même jour (jeudi), le quotidien El watan  précisait qu’Ahmed Ouyahia aurait été contaminé lors de l’enterrement de son frère Laïfa, au cimetière Garidi, à Alger. Il a ensuite contaminé l’autre ex Premier ministre Abdelmalek Sellal avec qui il partageait le même box au tribunal.


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :