“Condamné 4 fois à 20 ans” : Naturalisé par Macron, Bouchouareb mène une vie paisible “Oh… Champs-Élysées“ !

Le fait est sans doute inédit : il cumule à lui seul une condamnation à 80 ans de prison dans quatre procès successifs. 

Dernière en date, dans le procès de  l’homme d’affaires, Mahieddine Tahkout, dont le verdict est tombé hier mercredi 15 juillet. L’ex-ministre de l’industrie (2014 – 2017) Abdesselm Bouchouareb a, en effet écopé (par contumace), de 20 ans de prison ferme assortie d’une amende de 2 000 000 de dinars.

Une condamnation qui s’ajoute à celle qui lui a été infligée déjà dans d’autres procès dont notamment celui du patron de l’ETRHB, Ali Haddad, et du patron de Sovac, Mourad Oulmi. C’est la quatrième fois que cet homme, aujourd’hui en fuite et installé à l’étranger, écope d’une peine de 20 ans de prison pour des faits liés à la corruption. Notamment dans les dossiers du montage de véhicules et du financement occulte de la campagne présidentielle en faveur de Bouteflika. 

Pour autant et en attendant ce que produira le mandat d’arrêt international prononcé contre lui par la Justice algérienne, Bouchouareb continue à mener une vie paisible en France. Plus précisément dans un luxueux et discret appartement situé dans une rue très chic nichée à Paris entre les Champs-Élysées et la rue du Faubourg-Saint-Honoré, selon ce que rapportait en été 2019 la presse. (Voir article :  Pour se faire oublier, Bouchouareb se paye un discret et chic appartement aux Champs-Élysées !).

Macron naturalise Bouchouareb pour « service rendu »…

« Abdessalem Bouchouareb croit tellement en l’avenir de l’Algérie qu’il a décidé de devenir résident en… France et cela depuis 1997 ! ». 

C’est ce qu’écrivait le magazine Mondafrique dans son édition du 15 juin 2019 qui avait consacré un article à Abdesselem Bouchouareb.

Dans ce même article, le magazine révélait que, « les avantages qu’a accordé Bouchouareb aux entreprises françaises comme Lafarge ou Renault, lui ont permis d’entretenir d’excellentes relations avec  Emmanuel Macron » . Ces dernières lui ont d’ailleurs permis de passer de simple résident en France à « citoyen français à part entière ». Une  qualité qui lui permet d’être au-dessus de toute forme de poursuites, notamment émanent de son pays d’origine.

Lire aussi : Révélation / Mandat d’arrêt international : Macron naturalise Bouchouareb et l’envoie à Beyrouth !

Sur le même thème :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :