“Et si elle l’avait embrassé sur la bouche ?” : Amin Zaoui clache l’élite soumise au diktat intégriste d’Echourouk TV !

Amin Zaoui est revenu dans un post facebook sur l’insupportable dégradante  image de la femme algérienne qu’a offert aux algériens et au Monde, la chaîne de télévision Echourouk TV dans un programme télévisé diffusé le 5 Juillet 2020.

L’auteur écrit :

« En toute franchise: Que serait-il passé, sur les réseaux sociaux , si une femme de chez nous avait embrassé et en direct son mari légitime sur la bouche ou même sur les joues :

elle aurait été lynchée. Tout le monde aurait demandé sa tête et celle de son mari légitime. Elle aurait été boycottée par toutes les voisines et les voisins. Elle aurait été caillassée par les enfants du quartier, harcelée par les jeunes et les moins jeunes du quartier. La chaîne tv aurait été poursuivie en justice. Les associations caritatives auraient déposé plainte contre elle et son mari légitime…

Par contre, une femme de chez nous, en direct sur le plateau d’une chaîne tv, qui embrasse les pieds de son mari, dans un mouvement d’humiliation, comme à l’époque de la traite négrière, l’ère de El ama, et dans une position physique honteuse et abjecte, ce spectacle écœurant n’a provoqué aucune dénonciation, aucune indignation de la part de la société civile ni intellectuelle…excepté quelques voix.. »

بكل صراحة:
ماذا كان سيحدث، على وسائل التواصل الاجتماعي، لو أن امرأة من عندنا قبّلتْ زوجها الشرعي على المباشر على فمه أو حتى على وجنتيه، كان سيطالب الجميع برأسها وبرأس زوجها، كانت ستقاطعها الجارات، كان سيرميها أطفال حيها بالحجارة والكلام البذيء، كان يتحرش بها المراهقون والأكبر سنا أيضا، كان سيتم ملاحقة القناة في المحاكم ، وستتحرك الجمعيات الخيرية لإدانتها وزوجها…
أما وأن تقبل امرأة من عندنا قدمي زوجها بطريقة تذكرنا بأسواق النخاسة وعصر الأمَة والعبودية، تقوم بذلك وفي وضعية بئيسة شكلا ومضمونا ورمزيا فذلك لا يثير استنكارا لدى النخب ولا لدى المجتمع المدني، إلا قلة قليلة.

Amin ZAOUI, Le 11 Juillet 2020

5 juillet, jour de l’indépendance, jour de l’humiliation de la femme…

Le 5 Juillet 2020, dans le cadre de l’émission « Mon mari est mon paradis », diffusée par la chaîne Echourouk TV, une femme voilée en tenue wahabite a embrassé, en plein plateau, les pieds de son époux, soulignat qu’il s’agit là d’un signe de respect recommandé par la religion musulmane.

S’ils sont nombreux a y avoir vu une marque de respect tel que recommandée par l’islam, d’autres ont dénoncé une nouvelle « humiliation de la femme », demandant même des poursuites judiciaires contre cette chaîne intégriste qui jouit de soutiens au plus haut sommet de l’État Algérien.


Lire aussi :


Un commentaire sur ““Et si elle l’avait embrassé sur la bouche ?” : Amin Zaoui clache l’élite soumise au diktat intégriste d’Echourouk TV !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :