Affaire des tracteurs DEUTZ-FAHR : Groupe Kherbouche, le discret baron industriel à la barre !

L’affaire du montage automobile semble loin d’être close. Un nouveau dossier, encore méconnu du grand public, est en instruction depuis quelques jours au niveau du tribunal de Sidi-M’hamed. Il porte un nom : le groupe Kherbouche.

C’est ce que rapporte Le Soir d’Algérie dans son édition de ce lundi 13 juillet qui indique l’ouverture de ce lourd dossier dans les prochain jours avec à l’affiche, le père PDG et ses trois fils (tous sous ISTN depuis 2019). Au menu de ce dossier : l’unité de montage de tracteurs agricoles DEUTZ-FAHR dont le siège est à Ain Fezza, à quelques encablures de Tlemcen « dans une zone à caractère touristique qui en fait rêver plus d’un ».  

C’est de là que prenaient forme les projets de celui qui déclarait en 2015 ambitionner devenir  » la locomotive de l’économie algérienne ».

L’Affaire…

C’est en 2013, que les autorités donnent leur accord pour le lancement de l’unité de montage de tracteurs agricoles DEUTZ-FAHR et une école de formation de techniciens et conducteurs d’engins agricoles. Le projet démarre selon les dispositions contenues dans le décret autorisant l’exercice des usines de montage automobile. Une liste de cinq investisseurs algériens, aujourd’hui tous incarcérés, est alors acceptée par le gouvernement dans laquelle a été inclus le nom des Kherbouche. Le projet démarre, les premières importations s’effectuent, mais pour des raisons encore inconnues, le matériel demeure stocké au port de Béni-Saf.

En 2019, le groupe n’échappe pas à la vague d’enquêtes déclenchées contre plusieurs oligarques et hauts fonctionnaires de l’Etat. Le P-dg du groupe est auditionné par les services compétents. En juin de cette même année, le père et ses trois fils sont placés sous ISTN — Interdiction de sortie du territoire national —. L’enquête se poursuit durant de longs mois et suit le même cheminement que tous les dossiers identiques. Au niveau des instances judiciaires, l’instruction débute au cours du mois de juillet.

Qui est le Groupe Kherbouche ?

Bien qu’aucune information sur son poids financier n’ait été communiqué, ce puissant et très influent groupe industriel de l’Ouest algérien est spécialisé dans l’agro-industrie et l’ingénierie de l’eau. Selon ce que rapportait le site Bourse-dz dans une précédente édition, ce groupe fait tourner un effectif de plus de 1.400 employés toutes spécialités confondues, et englobe sept filiales, qui activent sur l’ensemble du territoire national.

Les filiales Kherbouche ont réalisé de grandes opérations qui leur ont permis d’établir des relations durables avec des firmes internationales et l’attention des anciens ministres et hauts responsables actuellement incarcérés. Parmi les partenaires de ce groupe on peut retrouver : Lacroix Sofrel, Seko, Culligan, Tsurumi, Caprari, Irrimec…

A suivre…


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :