“Je ne regrette rien !”: La phrase choc d’Ouyahia lors du procès Tahkout !

 «Je ne regrette absolument pas ce que j’ai fait. Je prendrais les mêmes décisions si j’étais à nouveau au sein de l’État.»   

Cette phrase qui restera longtemps dans les annales a été prononcé hier lundi 6 juillet 2020, par l’ex-chef du gouvernement Ahmed Ouyahia qui comparait dans le procès Tahkout ouvert hier.

Rapportée par le quotidien Le Soir d’Algérie, ce mardi 7 juillet, l’audience du chef du gouvernement aura été marquée par un Ouyahia offensif qui semble vouloir sauver ce qui lui reste.

Le quotidien écrit : »Droit debout face au juge, il dégage l’impression d’être pourvu d’une force qui lui permet de faire face aux terribles événements qui se succèdent dans sa vie. «Je n’ai aucun lien avec l’affaire de Tahkout. Je nie toutes les charges qui sont retenues à mon encontre», dit-il, avant d’asséner une phrase qui fera date « Je ne regrette absolument pas ce que j’ai fait, je prendrais les mêmes décisions si j’étais à nouveau au sein de l’État ». »

Ouyahia  explique : «Toutes ces décisions ont été prises lors de réunions, de consultations et de concertations larges qui se sont déroulées en partie dans le cadre du traitement du dossier automobile. Les cinq concessionnaires automobiles ont été choisis sur la base d’un seul critère, les activités qu’ils ont menées de 2012 à 2014. C’est moi qui ai signé le décret portant modalités de fonctionnement. Lors de sa mise en exercice, des manques sont apparus, c’est normal. Quant à la prolongation du délai de mise en conformité, elle est du ressort du ministre de l’Industrie.»


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :