Zoukh cité par le Procureur de Sidi Mhamed : Le foncier Algérois en question…

Dans son édition d’hier mercredi 24 juin, le quotidien Le Soir d’Algérie rapporte qu’à l’issu du réquisitoire dans l’affaire Haddad du procureur de la république du tribunal de Sidi Mhamed, ce dernier a affirmé que « le dossier de l’ancien wali d’Alger, Abdelkader Zoukh  a été transmis au tribunal de Tipaza pour jugement ».

Plus que quelques jours donc avant l’ouverture du lourd dossier de ce sulfureux Wali qui aura pu éviter, jusque-là, par le biais de ses réseaux, les filets de la Justice.

L’enquête Zoukh ficelée…

Dans son édition de samedi 9 mai, Le même quotidien  révélait que le dossier de l’ancien wali d’Alger s’est alourdi ces deniers mois et que la Cour suprême a émis trois ordonnances de renvoi vers le tribunal (Tipaza), considéré comme étant la juridiction de compétence pour les faits reprochés à Abdelkader Zoukh.

Ce dernier est successivement poursuivi pour :

  • Octroi d’indus avantages lors de passations de contrats irréguliers et contraires aux lois et à la législation en vigueur,
  • Pots-de-vin perçus dans le cadre des avantages octroyés,
  • Dilapidation de deniers publics,
  • Conflit d’intérêts et mauvaise utilisation de la fonction publique.

Rappel : “Zoukh à la tête de la Mafia du foncier Algérois !” !


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :