Affaire Haddad / Réquisitoire : Haddad, Ouyahia, Sellal, Ghoul se partagent 60 ans de prison !

Le procureur a requis , ce mercredi 24 juin, des peines très lourdes à l’encontre  de Ali Haddad, Ahmed Ouyahia, Abdelmalek Sellal et Amar Ghoul. 

Selon ce que rapporte Le Soir d’Algérie, le magistrat a demandé une peine de 18 ans à l’encontre de l’ancien patron de l ETRHB, 15 ans, pour les deux anciens  premiers ministres, et 12 ans de prison à l’encontre  de l’ex ministre des travaux publics. 

Le procureur a déclaré que Ali Haddad avait mis à profit ses relations avec les deux anciens premiers ministres jugés dans cette affaire unique dans l’histoire,  qu’il avait  aussi eu droit à des avantages portuaires grâce à des ministres. Il s’agit d’une atteinte flagrante aux code maritime, dit-il, et une journée entière ne pourrait suffire à citer les détails de tous les marchés.

Lire aussi : “C’est pas moi, c’est Bouteflika” : El Hadj Ghoul et le marché de l’Aéroport accordé à l’ETRHB…

Il cite aussi les anciens walis dont celui d El Bayadh, qui a signé la décision d’octroi d’un terrain de 50 000 hectares, et l’ancien wali de Annaba qui a élargi un terrain en débordant sur une parcelle de terre agricole. Il annonce également que le dossier de l’ancien wali d’Alger, Abdelkader Zoukh  a été transmis au tribunal de Tipaza pour jugement.

Le représentant du ministère public a rappelé enfin que Haddad s’était chargé du financement de la campagne pour le cinquième mandat, ajoutant que le montant récolté, 75 milliards, avait été transféré sur les comptes de son groupe et que le remboursement n a eu lieu qu’après ouverture d’enquête.  Les preuves de l’inculpation des prévenus sont tangibles, dit-il.


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :