Indignes images d’Ouyahia au cimetière de Garidi : “J’ai honte pour nous”, commente Rahabi…

« J‘ai honte pour nous ». C’est le commentaire que fait le diplomate Abdelaziz Rahabi évoquant les images indignes que plusieurs chaînes de télévisions algériennes arabophones ont relayé, montrant l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia affaibli, menotté et escorté par des gendarmes dans un cimetière à Alger.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le diplomate dénonce « un triste spectacle » et déplore le fait que les autorités judiciaires ne lui aient pas assuré «  les conditions de dignité et de sérénité ».

« L’autorité judiciaire qui a autorisé le prévenu Ahmed Ouyahia à assister à l’enterrement de son frère aurait dû également assurer au citoyen Ouyahia les conditions de dignité et de sérénité. Le triste spectacle donné dans un lieu de recueillement squatté par des médias en dessous de tout et de badauds voyeuristes ne fait pas honneur aux pouvoirs publics. Il donne une image indigne d’un pays dont le peuple est reconnu pourtant pour ses valeurs de compassion devant la mort et de tolérance devant l’adversité », a écrit l’ancien ministre de la Communication sur sa page Facebook ce mardi 23 juin.

Rappelons qu’Ahmed Ouyahia, qui purge une peine de 15 ans de prison et qui est jugé depuis le début de semaine dans une autre affaire, a été autorisé par la justice à assister, lundi 22 juin, à l’enterrement de son frère Laïfa, qui était son avocat, décédé dimanche d’un arrêt cardiaque.

L’ancien Premier ministre a assisté à l’enterrement qui a eu lieu lundi au cimetière de Garidi (Alger), menotté et sous forte escorte de gendarmes. Les images ont été largement reprises par les médias et les réseaux sociaux.


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :