Un premier dossier contre Tliba enrôlé : Le scandale du foncier de la RN 44 en question…

Dans le lot des 23 ministres et cadres dont les affaires sont enrôlés au niveau de la cour suprême et dont faisait état Le Soir d’Algérie dans son édition de jeudi 11 juin 2020, figure une personnalité de poids. Il s’agit de l’ex-député FLN de Annaba, Baha Edine Tliba.

Ainsi, selon La Nouvelle République (LNR), de nouveaux éléments sont apparus dans le dossier de ce derniers et de plusieurs autres élus de Annaba impliqués dans le détournement de plusieurs hectares de terrains.

Une première affaire est, selon le quotidien, fin prête. Il s’agit de plusieurs bénéficiaires d’assiettes foncières ayant tous des accointances avec le député Baha Edine Tliba.

Citant des sources proches de l’enquête, LNR indique qu’un premier dossier montre qu’un des terrains en question d’une surface de 1 hectare devait servir initialement d’assiette d’implantation d’un centre commercial. En lieu et place, c’est une centrale à béton qui a été érigée malgré le fait que le dit terrain soit situé dans une zone écologiquement sous protection et les protestations des riverains. Malgrés cela, le projet s’est concrétisé avec la bénédiction de l’APC chef-lieu de wilaya Annaba sous l’influence de l’ex-député de Annaba.

C’est que la zone en question est située en bordure de la RN 44, là où les constructions et établissements socio-économiques poussent comme des champignons. Ce qui nécessite d’importantes quantités de béton.

Y sont implantés, entre-autres : la nouvelle ville de Draâ Erich avec quelques 50.000 logements sociaux et locaux commerciaux et du côté de Berrahal, le pôle urbain de Kalitoussa prévu pour 7.000 unités.

C’est justement ce juteux marché qui intéressait l’investisseur et sont associés Baha Edine Tliba.

Enfin, le quotidien indique qu’il ne s’agit là que d’un dossier parmi plusieurs autres qui font l’objet d’enquêtes et qui impliquent, outre l’ex-député FLN Tliba, plusieurs autres anciens décideurs, certains déjà mis en cause par la justice depuis septembre 2019, à qui il est reproché « des actes de détournements fonciers à Oued Forcha (Annaba) ».

 Dossier à suivre…


Sur le même thème :


Un commentaire sur “Un premier dossier contre Tliba enrôlé : Le scandale du foncier de la RN 44 en question…

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :