“Ils sont tous en prison !” : Just a normal day / Par Chawki Amari

Just a normal day / Par Chawki Amari

Levé vers 9h, déjà fatigué, je me suis très vite senti enfermé. Suis sorti, pris ma voiture Hyundai de Tahkout, en prison, pour emprunter une route construite par Ali Haddad, en prison aussi.

Mais au premier des 10 barrages de police, on m’a demandé le contrôle technique du véhicule, que j’avais oublié de renouveler. J’ai expliqué que le directeur des transports de la wilaya d’Alger, Ouzane Rachid, était en prison. Le policier, ne voyant pas le rapport, n’a rien voulu savoir jusqu’à ce que je lui rappelle que son ancien patron, El Hamel, était en prison.

Il m’a finalement laissé partir et je me suis rendu à mon travail, une société de services, filiale de KouGC, l’entreprise des frères Kouninef, tous en prison aujourd’hui. Comme mon salaire n’a pas été versé, je n’ai pas travaillé et suis ressorti aller retirer un peu de l’argent qu’il me reste à ma banque, la BNA, dont le directeur général, Aboud Achour, est en prison. J’ai flâné en passant par une série d’immeubles appartenant à Kamel le Boucher, en prison, qui construisait à l’époque des logements, contrairement à ce que son nom indique.

Etant végétarien, j’ai prudemment longé une antenne anonyme du DRS, dont l’ancien directeur est en prison, pour atterrir dans un café à El Biar, près du stade, autrefois QG du frère Bouteflika, en prison, géré par le fils Ould Abbès, en prison aussi. Assis, j’ai tenté de suivre l’actualité avec mon téléphone, mais le site que je cherchais était censuré et, de toute façon, je crois que le journaliste qui faisait la revue de presse est aussi en prison.

Je suis rentré chez moi, dans mon appartement acheté à Bessa, le promoteur immobilier actuellement en prison. Seul, me suis fait un plat de pâtes Benamor, qui lui aussi est en prison, tout en regardant une émission télé sur Al Nahar, dont le patron est en prison, sur mon téléviseur Condor, dont le PDG est également en prison.

Fatigué, j’ai eu rapidement sommeil. Bien que je n’aie rien fait de mal, j’ai pensé qu’il faille que je dorme en prison.

Chawki Amari, El Watan Le 11 Juin 2020


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :