2 M€ du Sheraton, 20 Mds des silos à blé… Qui se souvient de la Société de Tliba, “La SETO”…

Parmi les affaires qui ont contribué à la fortune colossale de l’ex-député FLN de Annaba Baha Eddine Tliba, la presse évoque le bureau d’études « La SETO ».

La SETO (Société d’Etudes techniques Ouargla), est un ex-bureau d’études étatique racheté en 2008 par Baha Eddine Tliba. Et les scandales révélés par la presse dans lesquels est impliquée cette société sont innombrables.

Deux affaires emblématiques impliquant la SETO…

1-Suivi de réalisation de 9 silos à blé : 20 Milliards !

Dans son édition du 10 juin 2018, ALG24 rapportait que le très influent député FLN d’Annaba, Baha Eddine Tliba, était impliqué dans un scandale retentissant. Il s’agit du marché raflé, en 2014, portant sur le suivi de la réalisation des 9 silos en béton armé. Montant : 20 milliards de centimes.

Pour le site, l’ouverture des plis a été marquée par une scandaleuse procédure. Les relations qui lient Baha Eddine Tliba et l’ancien ministre des Transports et des travaux publics, Boudjema Talaï,  alors PDG de Batimetal, à la tête du projet national de la réalisation de 34 silos à blé pour le coût exorbitant de 2200 milliards (centimes) (110 millions de dollars) ! -Qui d’ailleurs n’ont jamais vu le jour (Lire article : Procès le 15 Juin : Boudjema Telai et les 39 silos à grains “fantômes” à 110 Millions d’Euros…)

2-Etude de réalisation du Sheraton : 2 Millions d’Euros !

Le 26 avril 2019, le site réflexion-dz, rapportait l’affaire du contrat d’étude du Sheraton de Annaba raflé par la SETO. Montant : 2 Millions d’Euros..

Selon le site, Tliba a usé de tout son pouvoir et influence pour obtenir son marché alors que d’autres bureaux d’études nettement plus sérieux et prestigieux étaient en lice. Les autorités en charge du projet du Sheraton d’Annaba auraient subi un énorme pressing pour avantager le bureau de Tliba en dépit de l’opposition de la principale structure publique responsable de ce projet, à savoir la Société d’investissement hôtelier (SIH) basée à Alger.

Ces deux affaires ne sont toutefois pas encore évoquées dans le dossier judiciaire de cet ex-député qui devrait très prochainement être entendu pour un tout premier dossier : Le scandale du foncier de la RN 44 en question…


Lire aussi :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :