Sous haute surveillance, Houda Feraoun convoquée dans le Dossier des Kouninef… L’étau se resserre

Sous ISTN (interdiction de sortie du territoire nationale) depuis son départ du département des Telecom (janvier 2020) et refoulée à deux reprises des Aéroports d’Alger puis de Constantine, alors qu’elle prenait son départ pour l’UE (durant le même mois de janvier 2020), l’ex-ministre des Telecom, Houda Imen Feraoun voit l’étau se resserrer un peu plus…

Dans son édition de ce jeudi 11 juin, Le Soir d’Algérie rapporte que parmi les 23 ministres impliqués dans des affaires de corruption et dont les dossiers sont fin prêt au niveau de la Cour suprême, Houda Feraoun figure en pôle position, puisqu’elle est convoquée pour la seconde fois pour comparaître devant le juge d’instruction de cette Cour.

Pour cette comparution, elle est citée dans le dossier des frères Kouninef qui selon le quotidien est quasi-ficelé.

Aucune indication sur les reproches qui lui sont attribués, mais on cite parmi les collisions de Houda Feraoun et le monde des affaires, l’incroyable procès qu’elle a fait perdre à son département pour avantager les frères Kouninef.

Comme rapporté par Ma Revue De Presse DZ dans son édition du 7 Mai 2019, il s’agit de la gestion catastrophique et des plus suspecte d’un procès ayant opposé Algérie Télécom à la Sarl Mobilink des frères Kouninef, dans lequel Algérie Telecom avait perdu prés de 30 millions de dollars.

Rappel : Quand Houda Feraoun faisait perdre à AT un procès contre les Kouninef !


Sur le même thème :


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :